Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 septembre 2008 7 21 /09 /septembre /2008 03:57
En marge de notre article consacré à la villa Chevalley ( à lire ici), on voudrait signaler à votre attention cette autre bizarrerie administrativo-financière des Thermes Chevalley.

Ceux-ci sont ouverts au public depuis bientôt dix ans et, bien curieusement, l'extrémité sud de l'allée qui les parcoure n'a jamais été terminée. Peut-être parce que la résidence de tourisme qui devait voir le jour sur les terrains jouxtant les Thermes Chevalley au sud n'a jamais vu le jour (1). Pas de résidence, donc pas d'accès. C'est peut-être ça la logique qui nous échappe !

Quoi qu'il en soit, voici donc des années que cet accès au "navire amiral du thermalisme aixois" (l'appellation d'origine non contrôlée attribuée aux Thermes Chevalley par la propagande officielle), c'est ça : un escalier dont les marches sont faites de bastaings branlants et qui débouche sur ... un très joli grillage de chantier !


Comble de l'ironie, on peut voir sur les panneaux de verre qui borde l'escalier en question ce superbe panneau indicateur, sur lequel il est écrit (ça ne s'invente pas !) : Accès Thermes.

Alors sérieusement, on veut bien que le chantier de la villa Chevalley relève éventuellement du cas d'un chantier complexe au budget important (2).

Mais là, il ne s'agit que d'un escalier à finir. C'est tout de même invraisemblable que depuis bientôt dix ans, malgré les millions d'euros dépensés, personne n'est jugé utile d'allouer le tout petit budget nécessaire pour terminer cet escalier.

Un détail ? Allez donc passer un petit moment du côté de Chevalley. Vous verrez comment ce "détail" est perçu par les curistes et autres touristes ... mais aussi par les promeneurs aixois.








(1) En lieu en place, dans son grand souci de favoriser les thermes publics, l'équipe Dord a en effet choisi dès 2001 d'autoriser un promoteur privé à monter un projet concurrent à quelques hectomètres de là, sur les terrains de la Crémaillère. Projet qui soit dit en passant n'a toujours pas vu le jour lui non plus, pour des raisons aussi diverses que variées, et bien peu glorieuses tant pour le promoteur en question que pour la municipalité.
(2) Budget et projet qu'il eu pourtant été logique de prévoir en même temps que ceux de la construction des Thermes Chevalley. Mais personne ne semble y avoir pensé.
Partager cet article
Repost0

commentaires