Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 septembre 2008 7 21 /09 /septembre /2008 03:53
L'encart ci-contre qui figure à la une de l'Hebdo des Savoie a de quoi nous mettre l'eau à la bouche. Tout en faisant craindre le pire. La question qui y est posée (quelles sont les grandes orientations et chantiers à venir) est en effet surprenante, puisque dès le lancement de sa campagne en novembre 2007, Dominique Dord nous avait expliqué qu'il ne fallait pas croire ceux qui disaient qu'ils allaient faire ceci ou cela, car justement les grandes orientations étaient déjà décidées et les grands chantiers déjà en marche.

Dès lors pourquoi reposer cette question aujourd'hui, si ce n'est pour occuper le terrain médiatique en donnant une nouvelle occasion au maire de pérorer en bonne place dans la presse locale ? Notre curiosité a été piquée au vif, et nous nous sommes donc précipités en page 28 de l'Hebdo des Savoie pour prendre connaissance du détail de l'article, et des réponses du député-maire (allez savoir pourquoi, mais la presse locale traditionnelle ne semble jamais vouloir faire état de son statut de président de la CALB dans l'énoncé de ses fonctions).

Et autant vous le dire tout de suite ... nous n'avons pas été déçus. Et logiquement, il devrait en être de même pour vous. Analyse détaillée point par point.


Commençons par le commencement, à savoir le titre de l'article, déjà fort évocateur. Car si le but du maire est d'avoir une visibilité claire sur le mandat, c'est qu'aujourd'hui cette visibilité il ne l'a pas. Tout le contraire de ses affirmations répétées pendant sa campagne électorale.

Le bilan des six premiers mois est assez gratiné lui aussi. D'abord une petite énième couche sur le dossier ANRU, qui décidément aura fait beaucoup d'usage.

Ensuite cette étonnante révélation : 2008 est une année de restriction budgétaire pour la ville d'Aix les Bains. Un coup de frein dont on n'a pas le souvenir d'avoir entendu parler avant ce jour, et surtout pas pendant la dernière campagne électorale, ou l'équipe Dord nous promettait un million d'euros d'investissement par an pendant les six années du prochain mandat pour la réalisation d'un grand projet urbain (on aura l'occasion d'y revenir plus loin dans ce même article).

L'investissement 2008 se trouve donc balayé en deux secondes. Et les investissements des années suivantes sont désormais frappés d'une certaine incertitude. Dominique Dord n'hésite pas en effet à redoubler (et même tripler) de précaution : le coup de frein budgétaire devrait, il l'espère, permettre un niveau d'investissement assez fort pour les cinq années suivantes.

La formulation est sans équivoque : l'avenir est incertain. Mais où sont donc passées la belle assurance du candidat Dord et de ses lendemains qui chantent à coup sûr ? Le journaliste de l'Hebdo des Savoie n'a pas eu l'air de s'intéresser à ces brutales disparitions ...

On imagine que le même journaliste a du être un instant distrait lorsque le maire a répondu à la question ci-contre.

Ou alors c'est qu'il est d'une intelligence nettement supérieure à la moyenne. En tout cas pour notre part, nous n'avons trouvé personne dans notre entourage capable de nous expliquer le sens de la réponse de Dominique Dord.

Pour sa part l'Hebdo des Savoie n'a pas poussé plus loin ses investigations sur la question. Nous offrant ainsi le sujet de notre grand jeu de la semaine : celui ou celle qui saura nous expliquer le sens de cette réponse gagne un abonnement d'une semaine à l'Hebdo des Savoie (valable du vendredi 20 au mercredi 24 septembre).

On est très content d'apprendre que les choses se passent de manière extrêmement fluide au sein de l'équipe Dord. Même si une fois de plus, on n'est pas tout à fait sûr de comprendre ce que sont des relations "fluides".  Qu'ils font des crêpes avec de la farine Francine ? On avait plutôt l'impression qu'ils pédalaient dans la semoule ...

Fluide ou pas, les relations au sein de l'équipe Dord ont quand même de quoi nous en boucher un coin ! Il paraitrait donc que ces colistiers de l'ouverture le "jugent quelques fois un peu trop à gauche" !!! Mazette, on espère que vous étiez assis en lisant ça.

Dominique Dord trop à gauche ... ça nous laisse presque sans voix. Mais connaissant la propension du maire à déformer ou confondre les expressions de la langue française, on suppose qu'il a voulu dire que ses colistiers de l'ouverture le jugent quelques fois un peu trop à l'ouest !

Le chapitre suivant devrait logiquement attirer l'attention de tous les entraîneurs de rugby du monde : on n'a jamais vu un politique botter en touche avec un tel aplomb et une telle décontraction.

Résumons : tout ce qui va mal (thermes, hôpital, casino ...) ne relève en rien de la responsabilité du maire. Ni du député, ni de l'élu de la CALB qu'a été Dord, ni du président de la CALB qu'il est aujourd'hui. Et cela ne relève bien évidemment pas non plus de la responsabilité du vice-président du conseil d'administration des thermes nationaux (Dominique Dord), ni du président du conseil d'administration du centre hospitalier d'Aix les Bains (encore et toujours Dominique Dord).

Ca c'est du coup de pied en touche de première : une ogive envoyée dans les cinq mètres adverses directement depuis son embut ! Du jamais vu, même du temps où Wilkinson était au sommet de sa forme.

Et comme si cela ne suffisait pas de se défausser de ses responsabilités, Dord n'hésite pas à en remettre une couche en s'attribuant des mérites qui ne lui reviennent en rien.

On attend avec impatience que le maire nous explique en quoi l'extension d'AREVA relève de sa compétence. Et si le déménagement d'une entreprise chambérienne à Savoie Hexapôle est de sa responsabilité, alors le départ de Guichon Valves d'Aix les Bains pour Chambéry l'est aussi ! Ah mais non, sommes-nous bêtes ? Le départ de Guichon Valves est à ranger dans les points qui ne vont pas, donc dans les points qui ne relèvent ni de la compétence ni de la responsabilité de Monsieur Dord.

Au fait, on a beau avoir fouillé nos archives en long en large et en travers, on n'a pas pu retrouver la moindre trace d'une quelconque alerte lancée par Dominique Dord concernant l'évolution de l'activité des casinos aixois ...

Programme équipe Dord - élections municipales 2008

Et ça continue dans le grandguignolesque. L'équipe Dord prépare parait-il un programme d'investissement pluriannuel. Euh, on a du mal à saisir : s'agit-il du même programme d'investissement pluriannuel que Dord nous promettait pour avant l'été 2008 ?

Le projet de déménagement et de modernisation de la bibliothèque est abandonné. Bah, ce n'était que le 22ème chantier prioritaire de l'équipe Dord ! On en va tout de même pas faire un fromage parce que le 22ème projet prioritaire est d'ores et déjà abandonné non !?

Programme équipe Dord  - élections municipales 2008

Quant au million d'euros par an sur une grosse opération de voirie, on a eu l'occasion d'en parler plus haut : c'est déjà râpé pour 2008. Mais on est quand même super contents d'apprendre que c'est Dord lui-même qui va débourser cette somme dans les années à venir !

Ah bon, quand il écrit "je mettrais" ça ne veut pas dire que c'est lui qui va payer ?

Allez, on continue la lecture, car ça en vaut vraiment la peine.

Et voici venir le sujet du stationnement. Pas trop de surprise dans ce domaine. La réunion publique pour la fin de l'année était promise ... pour l'automne, mais après tout l'hiver ne débute que le 21 décembre.

Le parking du centre-ville était annoncé lui aussi. Deux annonces antagonistes soit dit en passant. Car sur quoi l'équipe municipale va-t-elle bien pouvoir se concerter avec la population si la décision de création d'un grand parking de centre-ville est d'ores et déjà prise ? Remarquez, dans le programme électoral de l'équipe en question, la décision de déménagement et de modernisation de la bibliothèque semblait elle aussi prise ...

La mauvaise surprise, c'est cet incroyable constat : plus de 80% des heures de stationnement théoriquement payantes passent à l'as. On aimerait quand même bien savoir comment cette valeur a été calculée.

Mais la très mauvaise nouvelle pour l'équipe Dord, c'est qu'un juge de proximité du tribunal de Versailles vient de donner satisfaction à un automobiliste qui contestait la validité des P-V qui lui ont été infligés pour non-paiement du stationnement. Selon le magistrat, l'obligation d'acheter un ticket d'horodateur dans une zone de stationnement payant n'est pas contestable, mais il n'existe aucun texte légal imposant aux automobilistes de placer ledit ticket derrière leur pare-brise. En somme, l'automobiliste doit payer son emplacement mais n'est pas tenu de le signaler sur sa voiture... (Tribunal de proximité de Versailles 30 mai 2008).

Autrement dit, la situation aixoise risque de ne pas s'arranger de ce point de vue là.

En fin communicateur qu'il est, Dord nous réserve le meilleur pour la fin. On vous en a déjà touché un mot dans notre flash info du 18 septembre.

Programme équipe Dord  - élections municipales 2008

La comparaison avec le programme électorale est suffisamment éloquente. Inutile d'ajouter des commentaires à rallonge, il suffit de comparer. D'un côté des promesses de finances au beau fixe, une fiscalité sans hausse et des investissements à coup de huit et quelques millions par an.



Et de l'autre des finances à la santé précaire totalement tributaires de l'activité des casinos aixois, des investissements gelés, abandonnés ou différés et dont il n'est pas du tout sûr qu'ils puissent être faits, durant ce second mandat, et une fiscalité qui pourrait continuer à la hausse.

Oui, on écrit continuer parce qu'entre nous soit dit, ce ne sont pas des baisses consécutives de 0.05 points sur un des taux d'imposition locaux qui permettent de compenser la hausse des bases de calcul, ni les revalorisations nationales des taux (votées et approuvées par le député Dord).



Aixois, aixoises, vous qui avez été séduits par le programme de politique-fiction présenté par Dominique Dord lors de sa campagne pour les élections municipales 2008 ... que pensez-vous de la réalité d'aujourd'hui ?


Peut-être n'avez vous pas pris la précaution de conserver les divers documents de campagne de l'équipe Dord, dont nous publions quelques extraits dans cet article. Ils sont à disposition de quiconque en fera la demande. Il suffit de nous contacter par mail à aix.hebdo@gmail.com


Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Cette même et regrettée ST2A qui affichait à l'arrière de ses bus: "0 seconde pour me garer et vous?"Normal qu'elle est disparue au profit d'Ondéa qui fait quant à elle coïncider source de mobilité durable avec grand parking en plein centre-village (Aix n'est pas une grande ville mon seigneur Dord!)Ah la logique de nos élu(e)s: même la parité n'a pas apporté une once de bon sens dans la majorité...affligeant
Répondre
A
 En faisant marche arrière, ce qui est interdit pour les bus, Ondéa prouve que la logique voulue par Dord, celle de passer d'un réseau de transport scolaire à un réseau de transport urbain, n'avait pas de sens mais bel et bien une direction: celle d'un chemin sans issue! Certes les horaires ont été revus mais cela ne perturbera pas la volonté dictatoriale de Dord tout puissant qui toujours dans un même élan de logique imparable, entend passer d'une logique de stationnement de petite ville à un stationnement de grande ville avant peut-être de faire marcher arrière, ce qui n'est pas interdit pour un maire; il est alors à craindre qu'il enclenche la seconde puis les autres vitesses afin de permettre aux 30000 âmes aixoises d'emprunter et un réseau urbain qui leur facilitera  l'accès au centre ville et de continuer à prendre leur voiture pour s'y garer! Ah la logique chez Dord!!!
Répondre
A
<br /> Petite précision pour les horaires "revus" dans l'urgence suite aux nombreuses réclamations ("remontées" dans le jargon politiquement correct mais publiquement incorrect des responsables locaux) :<br /> dans la quasi totalité des cas, il s'est agit de revenir aux horaires en vigueur du temps du réseau ST2A ...<br /> <br /> <br />
S
Bravo très bien décrypté l'article."Dominique Dord trop à gauche", ils ont du se tromper, il devaient vouloir dire "Dominique Dord trop gauche"...;o)
Répondre