Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 septembre 2008 4 18 /09 /septembre /2008 00:00
Dominique Dord fait sa "rentrée politique" aujourd'hui dans l'Hebdo des Savoie. Avec une longue interview très consensuelle et surtout pas très dérangeante de la part de notre confrère de la presse écrite.

Petit extrait choisi (on a juste corrigé les fautes de grammaire et de syntaxe) : "Dans l'immédiat, il n'y a aucune inquiétude sur les finances communales sauf effectivement changement de conjoncture lié au casino qui est notre premier contribuable. Pour l'instant, il continue à progresser. Dans le cas contraire, il faudra réduire la voilure. On ne pourra pratiquement plus rien faire sauf payer les salariés et gérer le quotidien."

On n'a strictement rien inventé : la bonne santé des finances communales reposent entièrement sur le bon fonctionnement du casino. Et si celui-ci rencontre des difficultés, les finances de la ville s'effondrent !

Voila un discours qui tranche avec tous ceux tenus il y a encore peu par le candidat Dord, puis par le maire réélu.

Une phrase qu'il convient de replacer dans le contexte complet de l'interview. Ce sera chose faite dans notre édition du 21 septembre, avec une analyse détaillée de l'interview en question.

Question subsidiaire : si l'hypothèse envisagée par Dominique Dord se produit (ce que l'on ne souhaite pas), que va-t-il advenir des élus du conseil ? Lesquels ne seront plus indemnisés, puisqu'ils ne font pas partie des salariés de la mairie. C'est là que l'on pourrait mesurer la valeur réelle de l'engagement de chacun au service de la ville (Dord lui-même n'ayant aucun souci à se faire, puisque la quasi totalité de ses indemnités d'élus provient de ses fonctions de député).
Partager cet article
Repost0

commentaires