Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 décembre 2008 7 21 /12 /décembre /2008 00:59
L'idée vous parait ridicule ? Vous avez tort. Elle est l'aboutissement logique du raisonnement appliqué par Dord pour justifier la privatisation de l'éclairage public.

"Notre service est davantage sur un travail généraliste et ne peut être un véritable spécialiste face à la complexité de l'évolution technologique". C'est par ces mots que Dominique Dord tente de justifier la privatisation de l'éclairage public à Aix les Bains.

Mais, si on veut bien prendre la peine d'y réfléchir quelques instants, on arrive à la conclusion que les services administratifs généraux sont dans le même cas de figure. Et qu'eux aussi sont visiblement débordés par la charge de travail et dépassés par la complexité technique. Malgré le renfort de plus en plus marqué du privé (1).

Quelques exemples pour étayer nos propos ...

Malgré 10 mois d'efforts acharnés, puisqu'il parait que le maire leur a demandé de travailler sur le sujet dès le début du nouveau mandat (2), les services administratifs de la mairie n'ont toujours pas réussi à pondre une proposition de règlement intérieur. Comme ils ne sauraient être incompétents (3), la seule explication que l'on puisse trouver, c'est soit qu'ils sont débordés par le travail, soit qu'ils sont dépassés par la technicité de la tâche.


Et que dire alors des 8 années de travail continu de ces mêmes services ? 8 années malgré lesquelles on ne trouve toujours pas trace d'un registre des délibérations du conseil municipal, ni d'un répertoire des documents administratifs. Une fois de plus, la compétence des services ne saurait être remise en cause. Surtout avec à leur tête un éminent spécialiste hautement diplômé en droit public !

Changeons un peu de crèmerie pour aller faire un tour du côté du service communication. 17 jours se sont écoulés depuis la réunion sur le stationnement, et le diaporama qui devait être mis en ligne sur le site de la mairie y est toujours introuvable. Là aucun doute possible : le service a la compétence pour mener à bien cette "lourde" tâche (puisqu'il arrive à mettre en ligne d'autres documents).

Encore que, en matière de compétence, on peut avoir quelques doutes pour ce qui concerne le service communication. Regardez donc ce marquage du Bois Vidal réalisé sur Google Maps par le dit service.

Rien ne vous choque ? Bon sang mais c'est bien sûr ! Ces grands prés que l'on voit en haut de l'image, ce sont les terrains de la Crémaillère.

Et alors ? Et alors cela fait des années (depuis 2001) que Dord martèle que ces terrains ne font pas partie du Bois Vidal.

Et voila brutalement que son service communication affiche le contraire à la vue de tout le monde. Si ça n'est pas une preuve flagrante de l'incompétence du service en question ! Même pas foutu de respecter les ordres du patron ...


Et l'on pourrait multiplier les exemples presque à l'infini.

Alors n'est-il pas temps de tirer les leçons de tout ceci ? Et d'appliquer à l'ensemble des services la logique que le maire entend appliquer au service de l'éclairage public.

Si la recette de la privatisation est bonne pour ce service, il n'y a pas de raison qu'elle ne le soit pas pour les autres. Mêmes maux, même remède. Ou même motifs, même punition. On laisse à chacun le choix de la formule qu'il trouve la plus appropriée.

Nous, on attend ça avec une certaine impatience. Les services généraux de la mairie privatisés. Donc avec une obligation de résultat. Sûr que ça vaudrait le coup d'oeil. On les imagine déjà : obligés de produire une proposition de règlement intérieur en un temps normal, c'est à dire quelques jours. Il y aurait du remuage d'arrière-train dans l'air !

Les services généraux privatisés. De quoi leur faire faire un sacré bon technologique.  Disons passer de la préhistoire de la démocratie à la protohistoire de cette même démocratie. N'en demandons pas trop à la fois. L'ère moderne ce sera dans un deuxième temps.



(1) Il n'y a qu'à voir l'augmentation constante du budget alloué à un cabinet d'avocats pour le marché d'assistance juridique. Lire nos différents articles consacrés à ce sujet :
Assistance juridique : à quoi ça sert ? 
Les trois mystères de l'assistance juridique de la ville 
Faut-il choisir entre payer la cantine et payer des avocats ? 

(2) C'est fou comme c'est crédible ça !
(3) S'ils l'étaient, il conviendrait d'ailleurs de dire des cons pétants ...
 

Partager cet article
Repost0

commentaires