Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 décembre 2008 7 21 /12 /décembre /2008 00:58


LES BREVES DE LA SEMAINE




Voila c'est fait. Aix les Bains a enterré son jazz sans la moindre dignité
. Après la disparition des aixoises de jazz il y a deux ans, c'est au tour du jazz au Petit Port de mettre définitivement la clé sous la porte. Le jazz à Aix ? Pas assez bling-bling. Trop peu de paillettes. Bref, pas assez tendance aixplosion culturelle. Ne subsistent que les Red Pepper Sauce qui anime nos rues de temps en temps. Heureusement pour eux, ils n'attendent pas forcément après ces piges pour vivre ...


Rubrique nécrologie toujours. Cette fois pour l'enterrement d'une promesse de campagne de Dord : l'installation d'un dojo départemental aux Thermes. Promesse et ... chantier prioritaire n°27. Plus prioritaire du tout donc. Comme disait le Grand Jacques (Chirac, pas Girard !) : les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent. Une raison de plus pour bouder les réunions publiques de Dord.
Sur ce même sujet, lire notre précédent article Dojo or not dojo, that is the question


Interview de Georges Daviet dans l'Hebdo des Savoie de la semaine. Georges Daviet, adjoint aux finances au sein d'une municipalité tellement UMP qu'à côté d'elle le Grand Bleu devient vert. Un Georges Daviet qui "ne s'interdit rien". Qu'il se rassure, d'autres se chargent de lui interdire de faire tout ce qui ne serait pas en accord avec la politique libérale défendue par Dord and Co.

Daviet qui nous gratifie de cette splendide perle à props des Thermes : "Je défends plutôt l'idée que la ville devrait avoir au sein de l'établissement un pouvoir de décision". Ah bon ? Parce que le maire vice-président du conseil d'administration de l'établissement, c'est juste pour la décoration ?

Toujours le même, et toujours à propos des Thermes : "C'est quand même malheureux que l'on soit dans une ville thermale et que dans nos lycées il n'y ait pas une formation en lien". Alors là monsieur l'adjoint, pas d'accord avec vous : cela fait des années que le maire travaille à corriger cette situation. Non pas en créant une formation comme vous l'espérez, mais en faisant en sorte qu'Aix les Bains ne soit plus une ville thermale. Pari bientôt réussi d'ailleurs.

Encore et toujours le même, qui déplore l'absence de débat pendant les séances du conseil municipal. Et pour cause, comme il le dit lui-même, tout se décide avant, en petit comité, à huis clos. C'est-y pas beau la démocratie à la Dord ? Si vous cherchiez un exemple pour illustrer l'expression unité de façade, ne cherchez plus ! En tout cas on comprend mieux pourquoi Dord ne veut absolument pas d'un règlement intérieur qui l'obligerait à ouvrir la porte au débat public !


Bonne nouvelle : Buffalo Grill renonce à venir s'implanter sur Drumettaz-Clarafond. Ca fera toujours quelques cow-boys de moins sur le bassin aixois. Et un joli pied de nez à l'uniformisation de nos paysages urbains. Avec un peu de chance, la commune échappera aussi au bétonnage en règle que voudrait lui imposer la CALB, et qui transformerait ce charmant village plein de caractère en simple cité dortoir comme il y en a de partout en France.
Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Je déplore tout comme vous la disparition des aixoises de jazz, il y a 2 ans... festival avec pourtant des artistes talentueux...Et là vous m'apprenez qu'au Petit Port, le jazz c'est fini, aussi...sniff...La mairie devrait faire plus dans la diversité et ne pas se soucier que de Musilac...Il manque une salle de taille moyenne à Aix (style brise glace d'Annecy ou scarabée de Chambéry) qui permettrait de faire des spectacles ou concerts pour les petits groupes de théâtre ou de musique par exemple car le théâtre du casino et le centre des congrès c'est trop grand et surement cher à louer...Mais il n'y a déjà pas de salle des fêtes alors une nouvelle salle pour des spectacles, on peut toujours se gratter... et pourtant à la place du nouveau casino prévu vers le ciné et la piscine et le fast food, j'aurais bien vu ça là bas avec le bowling... mais c'est sûr que cela n'attire pas les mêmes catégories de personnes (artistes, jeunes...) que les casinos...
Répondre