Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 janvier 2009 1 05 /01 /janvier /2009 03:01
Voici le communiqué diffusé ce jour par l'intersyndicale des TNAB.

Demain à 10 h 30 l'intersyndicale des Thermes Nationaux, CGT, SITNA/UNSA et FO en appelle à la mobilisation : rdv est pris devant la mairie d'Aix-les-Bains à 10 h 30 avec les personnels menacés mais  aussi avec tous ceux qui se sentent concernés par la privatisation des Thermes : les fonctionnaires veulent garder leur emploi et continuer à travailler en lieu et place aux Thermes Nationaux d'Aix-les-Bains.

A 10 h 45 l'intersyndicale rencontrera D.DORD.


Pas sûr que la mobilisation de la population soit forte : l'appel est lancé en dernière minute, et il n'est pas très facile de se rendre disponible au pied levé, surtout en milieu de matinée.

Mais ce n'est qu'une première action. Espérons qu'il y en aura d'autres, et surtout espérons qu'elles porteront leurs fruits.



L'intersyndicale des TNAB va donc rencontrer Dominique Dord demain matin.

On imagine déjà le discours que le maire d'Aix les Bains va pouvoir tenir à ses interlocuteurs. Comme à son habitude, il va se montrer rassurant, affirmant haut et fort qu'il se battra pour que l'Etat traite des salariés avec respect et loyauté.

Ce faisant il ne manquera pas de rappeler que les Thermes sont gérés par l'Etat, et pas par la mairie. Une façon plus politiquement correcte de dire : « Vous voyez bien : ce n'est pas moi, c'est les autres ».

Et comme d'habitude, tout ceci ne sera que du flan.

Alors espérons qu'il se trouvera en face de lui des interlocuteurs qui, pour une fois, ne s'en laisseront pas compter, et qui sauront rappeler au maire ces innombrables promesses toujours jamais réitérées mais jamais tenues.

Qui sauront aussi lui rappeler que si le maire peut éventuellement dénier une responsabilité dans la gestion des Thermes, il ne peut pas en être de même pour le vice-président du conseil d'administration de l'établissement, c'est-à-dire Dord lui-même, responsable en second, juste derrière le président de ce même conseil d'administration.
Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Permettez-moi de trouver l'accueil de cet appel un peu tiède ; il mérite plus de conviction venant de la gauche aixoise.
Répondre
A
<br /> On vous permet ... et pour notre part, on se permet juste de rappeler qu'Aix Hebdo n'est pas une émanation de la "gauche aixoise" (contre laquelle on n'a rien au demeurant).<br /> <br /> <br />