Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2009 7 08 /02 /février /2009 00:58
TRANSPORTS - COUCOU LE REVOILOU !  La presse locale déterrait la semaine dernière le projet de tramway et de crémaillère, tombé un peu aux oubliettes depuis le colloque d'avril 2008. Un "déterrement" qui permet de jeter un voile impudique sur l'enterrement de dernière classe auquel ont droit les Thermes Nationaux.

Hasard du calendrier, ou communication savamment orchestrée ? Toujours est-il que dans son édition du 30 janvier, l'Essor Savoyard faisait la part belle au projet de tramway Aix-Chambéry-Le Revard. Au détriment du conflit des Thermes qui, non content de disparaitre totalement de la une de l'hebdomadaire, se trouvait relégué en page 4, sous la forme d'un bref article.

Hasard de la mise en page, ou bien là encore communication bien orchestrée, sur la même page trônait en bonne place un article consacré au salon des Thermalies à Paris, et à la visite que Dord y a fait (1).

Mais revenons-en à notre tramway. L'Essor lui consacre donc sa une, plus sa page 3 toute entière. Avec deux gros titres pour le moins accrocheurs : "LE PROJET ENFIN SUR LES RAILS" peut-on lire en une. Et "UNE IDEE EN PASSE DE DEVENIR REALITE" en page 3.

C'est donc pleins d'entrain et d'espoir que nous nous sommes attelés à la lecture de l'article en question. Car, même s'il nous semble fortement sujet à caution, notamment à cause du volet financier, ce projet a de quoi séduire.

La désillusion fut à la hauteur des espérances engendrées par les gros titres de l'Essor. Car sur le fond, la seule nouveauté, c'est le lancement des études de faisabilité technique.

Alors certes, ces études sont une étape indispensable dans ce projet. Qu'elles soient lancées est donc une bonne chose. Mais de là à écrire que ce lancement met enfin le projet sur les rails ou encore qu'il serait en train de devenir réalité, il y a un grand pas.

Un pas immense même : le but des études de faisabilité étant justement d'apprécier si le projet est faisable ... ou pas. Ce n'est donc qu'à leur issue, et une fois les résultats connus, que l'on pourra se prononcer.

Et encore. Ces études ne portent que sur des aspects purement techniques. Si leurs conclusions sont positives, il restera toujours le volet financier. Et on ne trouve pas 300 millions d'euros de financement du jour au lendemain. Même pour un projet à l'échelle inter-agglomérations, fut-il soutenu par le département, la région et l'état.

300 millions étant de plus l'estimation la plus basse, bien loin d'être avérée. Force est d'avouer que les arguments de l'association RATC, à l'origine de ce projet, expliquant que le coût au kilomètre pourrait être de 8 millions d'euros au lieu des 21 millions habituellement constatés, ne sont pas très convaincants. Ce qui veut dire qu'au final l'addition risque d'être en réalité bien plus salée.



Quant au financement en PPP (partenariat public privé) ... on se souvient trop des propos du responsable de la régie des transports toulousains lors du colloque organisé à Aix en avril 2008. En substance, il nous avait expliqué que Toulouse, pour son projet de tramway, avait fait machine arrière toute sur son PPP. Pour la bonne et simple raison, constatée par la Chambre Régionale des Comptes, que cette solution revenait beaucoup plus chère aux collectivités que la traditionnelle passation de marchés publics.

On espère que nos responsables locaux, départementaux et régionaux sauront ne pas avoir la mémoire trop courte au moment d'examiner le volet financier de ce projet, si tant est que son lancement soit décidé. Et on espère qu'ils auront aussi la bonne idée de s'appuyer sur l'expérience toulousaine.

A priori, on peut avoir bon espoir sur ce point : même si Dord sera bien évidemment partie prenante, en tant que maire d'Aix les Bains et président de la CALB, il ne sera pas cette fois seul aux commandes. Les responsables de la ville et de l'agglomération chambérienne auront aussi leur mot à dire, tout comme ceux du département et de la région.



EN SAVOIR UN PEU PLUS SUR LES ETUDES DE FAISABILITE

La première étude de faisabilité, qui vient de démarrer, est pilotée par le département, la région, Chambéry Métropole et la CALB.

Elle porte sur la faisabilité technique de lignes de tramway entre Aix les Bains et Chambéry (voir plan ci-dessous), mais doit aussi examiner d'autres alternatives possibles pour l'amélioration des déplacements entre les deux agglomérations.

Le coût de cette étude est estimé à 250.000 euros.
La seconde étude sera pour sa part conduite et financée par la CALB. Elle portera sur la faisabilité d'une liaison ferrée entre Aix les Bains, le Revard et la Féclaz. Son coût est estimé à 60.000 euros.

Pour la petite histoire, la "livraison de l'étude de faisabilité du train à crémaillère Lac - Revard" était le n°11 de la liste des "30 chantiers prioritaires de Dominique Dord et son équipe" lors des municipales de 2008.

Le chantier n°6 étant "un retour à l'équilibre financier des Thermes d'ici 4 ans grâce à la poursuite du plan d'aide de la commune", il y a peut-être de quoi, au vu de ce qui advient aux TNAB,  d'être inquiet pour le tramway.




(1) Tiens, il s'occupe donc de thermalisme de temps à autre ? Lire par ailleurs Salon des Thermalies - Aix les Bains joue la carte du bien-être


PLAN DU PROJET PRESENTE EN AVRIL 2008

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Steph73 08/02/2009 15:47

Je ne retrouve plus le site de l'assoc' RATC mais voici 2 petites vidéos sur le sujet.Tramway Chambéry - Technolac - Aix-les-Bains - Le Revardenvoyé par tramway73

Aix Hebdo en mode pause

L'équipe d'Aix Hebdo s'offre une pause sabbatique. En attendant notre retour en ligne, nous vous invitons à suivre l'actualité locale sur ces deux sites (cliquez sur les images pour accéder aux sites).

LogoAJ  LogoAI