Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2009 3 11 /02 /février /2009 03:02
Jean-Jacques MOLLIE, conseiller municipal délégué à la vie scolaire, élu sur la liste de Dominique Dord sous l'étiquette Modem, a publié hier sur le site de l'association Aix Elan un article (1) consacré au "show politique" télévisé organisé le 5 février dernier. Avec en invité vedette, Nicolas Sarkozy.


Dans son article, Jean-Jacques MOLLIE revient principalement sur deux questions posées au président au cours de cette soirée. La première concernait la mise en place du service d'accueil lors des grèves dans l'éducation nationale. La seconde avait trait à la suppression annoncée de la taxe professionnelle.

Le point commun entre ces deux sujets ? A priori aucun. Sauf que, sur ces deux thèmes, JJ.MOLLIE arrive à la même conclusion pour ce qui concerne la façon dont Nicolas Sarkozy et son gouvernement UMP les traitent.

Une façon que JJ.MOLLIE résume en ces quelques mots : QU'IMPORTE LE RESULTAT, L'IMPORTANT C'EST L'ANNONCE.

Quelques mots laconiques, mais durs. Et qui expriment on ne peut mieux le peu de bien que leur auteur pense de cette façon de faire de la politique (2).

A l'unanimité, la rédaction d'Aix Hebdo applaudit des deux mains cette prise de position, et cette dénonciation de la politique du paraître. Oui, Monsieur MOLLIE, vous avez entièrement raison de penser ainsi, et nous partageons totalement votre point de vue.

Mais ce que l'on voudrait juste comprendre, Monsieur MOLLIE, c'est ce que vous faites au sein d'une majorité dont la tête de liste, le député-maire Dominique Dord, est lui aussi un pratiquant fervent de l'effet d'annonce, au détriment du résultat ?

Peut-on dénoncer une pratique bien peu glorieuse de la politique, et en même temps s'allier avec un homme politique qui use quotidiennement de cette pratique ?


Et puis la tentation de vous rappeler la petite histoire de la paille et de la poutre est trop forte pour qu'on y résiste Monsieur MOLLIE. Car en matière d'effet d'annonce peu soucieux du résultat, Aix Elan n'est pas en reste non plus.

Prenez par exemple le dossier des Thermes Nationaux. En janvier 2008, en pleine campagne électorale pour les municipales, votre groupe ne lésinait pas sur les annonces :

  • La commune doit s'engager dans une reprise éventuelle des thermes car Aix les Bains doit demeurer maîtresse de sa richesse.
  • Dès à présent, nous souhaitons qu'une commission de réflexion regroupant les représentants des personnels des thermes, les représentants de l'État, les élus locaux, les professionnels impactés par le thermalisme (médecins, hôteliers, commerçants etc..) soit mise en place.
  • Aucune décision concernant l'avenir du thermalisme à Aix les Bains, ne devra, selon nous être prise, sans qu'une consultation directe des aixois (référendum local) ne soit mise en œuvre.
  • Aix les Bains a bâti sa richesse et sa renommée sur ses Thermes, elle ne peut abandonner ce fleuron et doit s'engager dès à présent pour garantir la pérennité de cette activité.

Qu'elles étaient belles toutes ces annonces et toutes ces déclarations d'intention. Qu'elles faisaient bel effet sur les électeurs.

Mais un an après, qu'en reste-t-il au juste ? Où sont les résultats ? Quels sont-ils ?

Les voici :

  • Aucune reprise de l'activité thermale par la ville ou une autre collectivité locale : la privatisation est la seule voie évoquée
  • Aucune commission n'a été créée
  • La décision de privatisation a été prise, celle de la fermeture des anciens thermes également, tout comme celle de la mise à l'écart de la majeure partie des personnels fonctionnaires. Le tout sans la moindre consultation des aixois.
  • Aucun engagement de la ville pour pérenniser l'activité. Au contraire, le maire affirme même que le devenir des Thermes n'est pas une question municipale, et s'appuie sur cette position pour motiver son refus de la tenue d'une séance spéciale du conseil sur le sujet

On pourrait aussi vous parler du règlement intérieur du conseil municipal, toujours par en vigueur onze mois après l'élection, malgré l'obligation légale existante. Et malgré une fois de plus votre belle annonce, cette fois d'avril 2008, où Aix Elan déclarait "La municipalité d'Aix-les-Bains a donc jusqu'au mois de septembre 2008 pour se mettre en conformité avec les dispositions réglementaires".

Ce en quoi vous aviez entièrement raison. Mais dès lors pourquoi vous taire sur le sujet depuis septembre, alors même que l'échéance est passée et que rien n'a été fait ?


(1) à consulter en  cliquant ici
(2) ou alors c'est que nous n'avons rien compris au message qu'il voulait faire passer. Auquel cas tout démenti explicatif sera le bienvenu.





Pour illustrer et développer un peu notre propos, nous vous proposons ci-après deux petits compléments. Tout d'abord un parallèle entre les stratégies de reproduction en vigueur dans le monde animal et la stratégie politique de notre député-maire.

Puis un
Tableau synoptique non exhaustif des effets d'annonce 2001-2008 de Dominique Dord.



Petit parallèle entre les stratégies de reproduction en vigueur dans le monde animal et la stratégie politique de notre député-maire

En matière de stratégie de reproduction, il existe deux extrêmes au sein du monde animal.

A un bout, la stratégie "K" (*), qui consiste à produire le maximum de rejetons possible (des milliers, des millions ...), sans assurer le moins du monde leur sécurité. Le succès de cette stratégie repose sur le grand nombre : même si l'immense majorité des rejetons n'atteint jamais l'âge adulte, il en reste toujours une petite minorité pour survivre, atteindre l'âge de se reproduire, et ainsi perpétuer l'espèce.

A l'autre bout, on trouve la stratégie "R". Ses adeptes ne comptent pas sur le nombre de leurs rejetons pour assurer la continuité de l'espèce, mais sur la maximisation de leurs chances de survie.

En clair, ces espèces là font peu de rejetons à la fois (parfois un seul). Mais des rejetons qui viennent au monde après une longue gestation, qui leur assure un stade de développement avancé dès leur naissance, les rendant aptes à affronter immédiatement les dangers de la vie.

L'animal politique qu'est Dominique Dord est pour sa part un adepte convaincu de la stratégie "K". Son principe à lui : multiplier à l'infini les effets d'annonce, en se disant que dans cette nuée, il s'en trouvera toujours quelques uns pour lesquels les résultats annoncés deviendront réalité. Il lui suffit ensuite de les mettre en lumière, et de laisser tous les autres dans l'ombre, pour s'écrier : "regardez, je fais ce que j'avais dit et je tiens mes promesses".
Stratégies "K" et "R"

(*) A moins que ce ne soit l'inverse entre "K" & "R" : les scientifiques rectifieront d'eux-mêmes.



Tableau synoptique non exhaustif des effets d'annonce 2001-2008 de Dominique Dord

Date - Annonce

2001 - 40.000 curistes par an aux TNAB





Résultats février 2009

Moins de 25.000 curistes en 2008. Prévision de 23.00 au mieux pour 2009, 2010 et 2011
2001 - Une salle des fêtes pour les évènements familiaux dès fin 2002 Toujours aucune salle des fêtes pour les familles aixoises
2001 - La couverture du théâtre de verdure pour qu'Aix les Bains dispose enfin de la salle couverte de 3.000 places dont elle a tant besoin
Aucune couverture sur le théâtre de verdure, et pas de salle de 3.000 places
2001 - 500 étudiants et une résidence étudiante à Aix les Bains au plus tard en 2005
2008 - 1.000 étudiants à Aix en ... 2014
Toujours pas de résidence étudiante. 300 étudiants à tout casser depuis la rentrée 2007 (Peyrefitte). Et maintenant la surenchère avec 1.000 étudiants à Aix en 2014 !
2001 - La suppression du transit des trains de marchandises par Aix les Bains Tendez l'oreille, vous aurez la réponse !
2003 - La "métamorphose" des thermes grâce à l'explosion du bien-être Pas de renouveau aux TNAB (c'est même tout le contraire), et virage à 180° : aux oubliettes le bien-être, vive le thermalisme médical (*)
2004 - Démolition des tours de Lafin et achèvement de la  construction des nouveaux logements avant fin 2007 Rien de nouveau ni de démoli en 2007. Début des constructions fin 2008
2005 - Un bowling au Petit Port dès l'été 2006 Toujours aucun bowling en vue. Et pour cause le permis a été annulé dans la discrétion la plus totale (arrêté signé par Dord lui-même le 11/06/2007, le lendemain de sa réelection à la députation)
2006 - Le retour à l'équilibre des TNAB pour 2007
2007 -
Le retour à l'équilibre des TNAB pour 2008
2008 -
Le retour à l'équilibre des TNAB pour 2012
La succession des effets d'annonce parle d'elle-même. Est-il besoin d'ajouter que la situation financière des TNAB n'a jamais été aussi désastreuse ?
2008 - 20% de logements sociaux en 2014
Etrange. En 2005, Dord déclarait qu'Aix comptait plus de 20% de logements sociaux. Pourquoi diable vouloir atteindre un objectif qu'on a déjà dépassé ?

Nous reviendrons en détail sur le sujet dans un prochain article
2008 - (avril) Le renouveau de l'ancienne gare du téléphérique grâce à la CALB, nouvellement présidé par D.Dord Février 2009, arrêté de péril pris par le maire de Mouxy à l'encontre ... du président de la CALB
2008 - Déplacement et modernisation de la bibliothèque et des archives au 3ème étage des Thermes Projet abandonné dans les six mois qui ont suivi l'élection de mars 2008
2008 - Plan ressources & climat : 3 millions d'euros d'investissement Zéro euro d'investissement en 2008. Et toujours zéro m² de panneaux solaires sur les bâtiments de la ville.
2008 - Installation d'un dojo départemental aux Thermes
Projet lui aussi abandonné, cette fois fin 2008
... etc. A vous de compléter.


(*) Enfin, en façade (nouvel effet d'annonce). Parce que dans le même temps, au salon des Thermalies 2009, Aix les Bains a joué la carte du bien-être (lire par ailleurs Salon des Thermalies - Aix les Bains joue la carte du bien-être)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

A Zed 11/02/2009 09:17

faudrait pirater les pages du "daubé" pour y insérer votre article ;-)

Aix Hebdo 11/02/2009 11:03


Si quelqu'un a des compétences pour le piratage en question ... n'éhsitez pas !
Non, on rigole. Surtout qu'au train où vont les choses, on comptera bientôt plus de lecteurs attentifs et assidus que le "Daubé" ;-)
Du coup, c'est eux qui risquent de vouloir nous pirater !


Aix Hebdo en mode pause

L'équipe d'Aix Hebdo s'offre une pause sabbatique. En attendant notre retour en ligne, nous vous invitons à suivre l'actualité locale sur ces deux sites (cliquez sur les images pour accéder aux sites).

LogoAJ  LogoAI