Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2009 7 15 /02 /février /2009 00:55
A l'heure où Aix les Bains lance son e-baromètre de l'internet, La Motte Servolex lance elle aussi une enquête d'opinion pour connaitre l'avis de sa population sur son site internet. De Dord père, maire d'Aix les Bains, ou de Dord fille, déléguée à la communication de La Motte, qui copie qui ?

Télescopage totalement du au hasard, ou résultante des discussions au coin du feu lors des veillées d'hiver dans la nouvelle demeure châtelaine de la famille Dord ?

Peu importe. Il est juste plaisant de constater que les deux communes où la famille en question compte des élus municipaux lance quasiment en même temps une enquête auprès de leurs habitants pour, en gros, connaitre leurs attentes vis-à-vis des services internet à mettre en place.

La méthode diffère. A La Motte Servolex, c'est à travers une enquête de terrain, réalisée en partenariat avec l'IUT de Chambéry, que la ville a choisi de sonder ses administrés. Une façon peut-être plus sûre d'obtenir des réponses. Et puis une façon aussi de toucher un plus large éventail de la population, et pas uniquement celle qui a priori s'intéresse déjà à internet et à ses services.

Aix les Bains préfère la stratégie de la "bouteille à la mer" : un questionnaire publié dans le dernier bulletin municipal d'information et sur le site internet de la ville. Sans grand accompagnement dans la presse locale d'ailleurs, qui ne s'est pas fait l'écho de cette démarche. Ce qui peut se traduire par "personne ne lui a demandé de le faire".

Les résultats dans quelque temps. Enfin, peut-être. On ne sait pas ce qu'il en sera à La Motte Servolex, mais quand on se rappelle que la réunion sur le stationnement le 4 décembre dernier n'avait "mobilisé" qu'une poignée d'aixois, on se dit que l'e-B@romètre risque fort de faire un flop.

Et si les forces d'opposition profitaient de ce questionnaire pour mobiliser leurs troupes ? Histoire par exemple d'inonder la mairie de demandes pour un portail citoyen sur lequel serait enfin mis à disposition, comme la loi l'exige, le répertoire des documents administratifs publics de la commune. Et même aller plus loin : demander que les documents administratifs publics soient en ligne, facilement accessibles à tout un chacun sans être obligé d'aller mendier en mairie. D'autres collectivités n'ont pas hésité à adopter cette démarche d'ouverture et de transparence, comme par exemple la Préfecture de Savoie.



Le questionnaire aixois est visiblement l'oeuvre la commission extra-municipale de l'administration électronique, installée dans ces fonctions le 9 juin 2008, et dont on était sans nouvelle depuis. Voila donc le résultat de sept mois de travaux de la dite commission : un questionnaire en quinze points (et encore, on compte large). Deux questions par mois : un rythme de travail à peu près aussi soutenu que celui des services municipaux chargés par le maire, dès le début du mandat, de rédiger le projet de règlement intérieur.

Qui plus est, un questionnaire où le fameux "portail citoyen" est réduit à la portion on ne peut plus congrue : une seule question et ... trois toutes petites lignes pour y répondre. Espérons que les aixois n'en attendent pas grand-chose, car ils auront bien du mal à l'exprimer vu le peu de place qu'on leur laisse pour ce faire.

A propos de la commission extra-municipale de l'administration électronique, quelqu'un aurait-il la moindre idée de sa composition, et de ce sur quoi elle travaille réellement ? Car on n'ose croire que les sept mois passés n'ont servi qu'à produire ce petit questionnaire de rien du tout.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Aix Hebdo en mode pause

L'équipe d'Aix Hebdo s'offre une pause sabbatique. En attendant notre retour en ligne, nous vous invitons à suivre l'actualité locale sur ces deux sites (cliquez sur les images pour accéder aux sites).

LogoAJ  LogoAI