Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 07:44

AixThermalismeEconomie.JPGMercredi 21 avril, la commission chargée d’une étude sur la diversification des activités des villes thermales était en visite à Aix les Bains. Durant la réunion de travail, les aixois ont ainsi donné des leçons aux autres villes, en expliquant comment la station savoyarde avait réussi à diversifier ses pôles d’attraction, pour ne pas avoir une économie entièrement assise sur le thermalisme. Le tout parait-il dans un contexte de baisse généralisée du nombre de curistes. Une baisse généralisée ? Ce n’est pas du tout ce que disent les chiffres officiels du CNETH (conseil national des exploitants thermaux). Mais fort heureusement pour lui, Dord peut toujours compter sur « son » DL pour soutenir le contraire.

 

Entre 2006 et 2010, à l’échelle nationale, la fréquentation a au contraire augmenté de +3,7%. La fréquentation aixoise étant pour sa part effectivement en baisse de -9,8%. Quand Aix les Bains tousse, c’est donc toute la France thermale qui s’enrhume !? Entendre Dord et Durochat donner des leçons aux autres stations quand eux-mêmes n’ont pas réussi à endiguer la baisse de fréquentation, c’est un peu le monde à l’envers.

 

Nota : avec une fréquentation en baisse de 10.000 curistes par rapport à l’année 2000 (plus de 35.000 curistes), ce sont chaque année 14 millions d’euros de dépenses indirectes des curistes qui ne sont pas injectés dans l’économie locale. La diversification, c’est bien, mais une politique thermale plus réussie (comme à Balaruc par exemple), ça aurait été mieux !

Partager cet article
Repost0

commentaires