Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 août 2011 5 05 /08 /août /2011 07:45

« Cyclistes, vous empruntez cet bande cyclable à vos risques et périls. Le Conseil Général de la Savoie, à l’origine de son aménagement, décline toute responsabilité en cas d’accident. ». Voila le panneau qui devrait figurer à Terre-Nue et à la plage du Rowing, points de départ de bandes cyclables plus que dangereuses dès que la circulation se fait un peu dense. C'est-à-dire à peu près tous les week-ends et toutes les fins d'après-midi à la belle saison, quand la météo est de la partie.

 

Certes, pour aller d’Aix aux Mottets, il existe désormais une promenade au fil de l’eau, accessible aux cyclistes. Mais aussi aux rollers, aux piétons, aux poussettes … etc. Autant d’usagers qui ne sont pas vraiment faits pour cohabiter, pour la bonne et simple raison qu’ils n’avancent pas à la même vitesse. Ce n’est pas pour rien que les trottoirs sont réservés aux piétons et interdits aux cyclistes. Reste juste à comprendre pourquoi ce mode de fonctionnement logique et de bon sens appliqué aux trottoirs n’a pas été reconduit sur les bords du lac. On avoue ne pas avoir la moindre idée de la réponse. La vocation de promenade familiale ne faisant pas tout.

 

A noter que dans sa charte cyclable, la FFCT, qui gère le label « ville cyclotouristique » auquel Aix les Bains est candidate, recommande de ne pas réaliser de cheminement mixte. L’illustration ci-dessous, extraite de la dite charte, est on ne peut plus explicite.

CharteCyclableVoiesMixtes.jpg

Et la FFCT de conclure que « Cette situation [NDLR : les cheminements mixtes] ne doit pas perdurer, aucun des usagers qu'ils soient piétons, (valides, non voyants ou mal malentendants), PMR ou cyclistes, ne s'y retrouve. Les problèmes d'insécurité routière liés à une mauvaise organisation de la cohabitation, doivent être pris en compte rapidement. L'éducation, l'information et la sensibilisation, si elles sont nécessaires, ne régleront pas ces problèmes. ».

 

Apparemment le message n'est pas parvenu jusqu'aux oreilles de nos décideurs locaux.

 

 

Quoi qu’il en soit, sauf à l’emprunter quand elle est déserte, cette promenade n’est en aucun cas destinée aux cyclistes qui « envoient du gros ». Autrement dit des cyclistes, et ils sont légion, qui aiment rouler vite. Pour eux, le « bon » itinéraire, ce sont les bandes cyclables le long de la RD1201. Ces fameuses bandes cyclables qui, dès que la circulation devient dense, regorgent de pièges dangereux. A commencer par les voitures qui y stationnent en toute illégalité, mais sans que les autorités ne semblent vouloir les verbaliser. Et encore moins les mettre en fourrière. Exemple avec la photo ci-dessous, prise à hauteur du parking des Séselets. Mais on retrouve la même chose à hauteur de la plage du Rowing, jusqu’au nouveau rond-point de l’hôtel du poète.

StationnementPisteCyclableSeselets.jpg

Mais le pire, ce sont les motos. Ou plus exactement les écarts brutaux que font les voitures pour leur céder le passage. Qu’un automobiliste soit courtois envers un deux-roues motorisé en lui facilitant le passage à gauche, c’est bien. Mais quand cela se traduit, comme c’est souvent le cas, par un brutal écart à droite sans prendre la peine de regarder si un cycliste arrive dans la bande de circulation qui lui est pourtant réservée, alors là c’est une autre histoire ! Dimanche dernier, les voitures roulaient au pas de l’hôtel du poète jusqu’à Terre-Nue. Ne reculant devant aucun sacrifice, nous avons enfourché nos vélos et nous avons emprunté la bande cyclable d’un bout à l’autre, remontant toute la file de voitures. Résultat : on a bien failli se faire renverser une bonne vingtaine de fois chacun. Avec parfois des automobilistes qui vont jusqu’à couper complètement la bande cyclable, et qui en plus vous engueulent quand vous leur faites gentiment remarquer qu’ils n’ont rien à y faire, et surtout qu’ils pourraient faire attention aux cyclistes avant d’y pénétrer. Sans parler des entrées et sorties des ronds-points, endroits « privilégiés » où la quasi-totalité des voitures coupent la bande cyclable. Et là non plus, pas de doute possible : l'éducation, l'information et la sensibilisation, si elles sont nécessaires, ne régleront pas les problèmes.

RD1201.jpg

Des problèmes qu’il était pourtant très facile d’éviter. En aménageant l’espace routier autrement. En observant la photo ci-dessus, on voit que la RD1201 se compose d’une bande cyclable, d’une voie de circulation, d’un terre-plein central, d’une autre voie de circulation et enfin d’une autre bande cyclable. Le terre-plein étant composé d’une zone centrale végétalisée, encadrée par deux « trottoirs » en béton désactivé. Sans rien changer au budget du chantier, il était tout à fait possible de réunir les deux voies de circulation, éventuellement en les séparant par une surélévation en béton désactivé. Puis de mettre la zone végétalisée. Et enfin de faire une piste cyclable bidirectionnelle plus large que les deux bandes actuelles réunies.

 

Les cyclistes auraient été bien plus en sécurité. Encore une occasion manquée qu'on ne retrouvera pas de sitôt …

Partager cet article
Repost0

commentaires

R
Bonjour,<br /> Nous avons créé un autocollant "réservé aux cyclistes" ici : https://www.stationnementgenant.fr/autocollants-stationnement-interdit/58-autocollants-dissuasifs-reserve-aux-cyclistes.html<br /> Bizarrement, il se vend très bien. Allez comprendre pourquoi...<br /> Cordialement
Répondre
V
<br /> <br /> Depuis 45 ans que je fais le trajet Aix-les-bains Chambéry en vélo j'ai accumulé une certaine expérience , au bord du lac c'est beaucoup mieux qu'avant, vitesse moindre,moins de camions, choix<br /> entre deux cheminements, enrobé faible bruit, l'entrée d'Aix-les-Bains reste défoncée côté bande cyclable malheureusement.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> Toujours d'accord avec vous, c'est mieux qu'avant ... sans être mieux ! Le problème des bandes cyclables existe depuis qu'elles ont été tracées, ce qui ne remonte pas à la dernière pluie (surtout<br /> en ce moment). Ca aurait pu être encore mieux.<br /> <br /> <br /> Moins de camions, ça reste à démontrer par un comptage au radar ...<br /> <br /> <br /> <br />
V
<br /> <br /> L'avantage du chemin lacustre en contrebas de la route c'est quand même d' être à l'abri du bruit des voitures, rouler un peu moins vite en vélo quand il y a beaucoup de monde c'est pas un gros<br /> problème.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> Bien d'accord avec vous. C'est très agréable. Mais ça n'empêche pas que cylcistes et piétons ne sont pas faits pour cohabiter sur la même voie (sinon ouvrons de suite les trottoirs de la rue de<br /> Genève aux cyclistes !). Et ça n'empêche pas qu'une piste cyclable séparée à côté de la route aurait été plus sûr et plus agréable que les deux bandes tracées à la peinture. Peinture qu'il faut<br /> refaire tous les 2 ans environ, et ça coûte cher ! Des vélos accrochés par des voitures alors qu'ils circulent dans une bande cyclable, il y en a tous les jours (on ne parle pas que d'Aix). En<br /> revanche, des vélos qui s'accrochent sur une piste cyclable, c'est beaucoup plus rare ... Et lorsque cela arrive, les conséquences sont souvent bien moins graves. Si vous ne vous souvenez pas de<br /> l'effet que produit le choc d'une voiture contre vélo, voici un exemple du Tour de France 2011 (http://www.youtube.com/embed/lZWfKlnOxoE). L'écart que fait la voiture suiveuse ressemble comme 2 gouttes d'eau à ceux que font les<br /> automobilistes des bords du lac pour céder le passage aux motos. Les cyclistes qui se trouveraient à leur droite voleraient de la même façon que les 2 coureurs du Tour. Mais ils n'auraient pas la<br /> "chance" de terminer dans des barbelés (piquants mais souples), mais sur une glissière de sécurité rigide !<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
P
<br /> <br /> il est clair que les aménagements cyclistes sur Aix les bains sont à la hauteur de la politique locale. Si l'on compare ce qui c'est fait sur<br /> Annecy, ville voisine dont le maire d'Aix sur cet aspect pourrait s'inspirer, il pourrait aussi profiter de ses vacances pour aller faire un tour en Suisse ou le nombre de pistes cyclables<br /> ne cesse d’augmenter, de vraies pistes cyclables et non de vulgaires traces de peintures sur la chaussée.<br /> <br /> <br /> Concernant l'aménagement du bord du lac, le pire est à venir si les aixois ne se bougent pas. Un grand nombre pensent que l'management tel<br /> qu'il a été réalisé va être poursuivi entre Mémart et la pointe de l'ardre; Hors le projet en cours prévoit un accès piéton limité, ou les personnes en fauteuil roulant ne pourront avoir accès.<br /> Bien sur il n'est pas question que les cyclistes puissent passe, ils n'ont qu'a allé se faire gazer voir écraser dans la cote de St innocent.<br /> <br /> <br /> Bien sur certaines associations de protection de la nature, que dans la majorité des cas je soutiens, sont contre des travaux importants<br /> sur ce secteur ce qui dérangerait certains oiseaux qui viennent nidifiés. Dans cet environnement cet argument ne tient pas vu que RFF ne se gène pas pour déversé des désherbants et tronçonner<br /> tout ce qui pourrait présenter un risque pour la circulation des trains. Ce printemps dans la baie de Grésine des arbres abritant des  couples de martins pécheurs en ont fait les frais.<br /> Qui plus est les endroits ou l'on trouve le plus de vie animale sont des lieus qui autrefois ont été saccagés pour installer la voie ferrée. <br /> <br /> <br /> De plus l'aménagement prévu  débuterait pas un corridor en chicane, corridor de protection de la roselière pour ne pas déranger les<br /> canards. Il est vrai que ni les skis nautiques ni les bateaux qui sortent du port de Mémart ne gênent les canards…<br /> <br /> <br /> Er comme la plage de Mémart est infestée de puces de canards, les baigneurs se réfugient à la pointe de l’Ardre en bagnole. Ce qui m’amène à<br /> soulever un autre problème : sur le plus grand lac naturel de France aucun espace n’est interdit aux bateaux à moteur  afin que les<br /> nageurs  puissent aussi profiter du lac en toute sécurité. Suite à un courrier fait dans ce sens Dominic Dord m’avait conseillé d’aller à<br /> Aiguebelette…<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> Bonjour, cette piste cyclable est-elle prévue pour circuler sous l'eau en vélo lorsque le lac va monter cet hiver ?<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> La première partie de la piste entre les Mottets et le Lido a déjà passé deux hivers ... sans jamais avoir les pieds dans l'eau. Pas de raison que la partie entre le Lido et Aix ne fasse pas de<br /> même. Pour autant que l'on sache, le lac n'est pas encore en pente <br /> <br /> <br /> <br />