Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 08:34

« Quand tout va bien, tout le monde porte l’étendard de l’UMP bien haut. Quant les choses vont un peu moins bien1, il serait bon que chacun d’entre nous continue à porter l’étendard aussi haut ». Cette déclaration, on la doit à Jean-François Copé, secrétaire général de l’UMP depuis l’automne 2010. Une déclaration qu’il aurait pu faire en « spéciale dédicace » (comme on dit sur les radios « jeunes ») à l’UMP d’Aix les Bains et à ses dirigeants.

 

En l’occurrence Dominique Dord, ex-président de la fédération UMP de Savoie jusqu’à ce qu’il devienne trésorier national à l’automne 2010, Jean-Claude Loiseau, son successeur, et Sylvie Cochet la secrétaire départementale du mouvement. Les deux derniers sont candidats aux élections cantonales sur Aix les Bains. Et soutenus par le premier. Pourtant, sur les documents de campagne de ses membres éminents de l’UMP, pas la moindre trace du dit parti. A Aix les Bains, l’étendard UMP est en berne.

 

Pour l’occasion, Dord, Loiseau et Cochet lui préfère la bannière de l’UPS, l’union pour la Savoie. Une union dans laquelle l’UMP s’unit avec … elle-même. Ses traditionnels alliés centristes dans l’UPS ont en effet choisi de faire cette fois cavaliers seuls, au travers d’une alliance pour un centre indépendant en Savoie. C’est particulièrement flagrant sur les cantons d’Aix Sud et d’Aix Centre. Au sud, Sylvie Cochet trouvera sur sa route (entre autres), Corinne Casanova (APCIS). Au centre Jean-Claude Loiseau aura en face de lui (toujours entre autres), Marina Ferrari (APCIS). Mais aussi Jean-François Portay, un divers droite que l’on pourrait qualifier de tendance UDF.

 

Sur ces deux cantons, l’UPS n’est plus qu’un acronyme vide de sens, désignant une union qui n’en n’est plus une puisqu’elle ne regroupe qu’un seul parti, l’UMP. Un parti dont les candidats locaux se refusent à porter haut les couleurs, malgré le souhait de leur secrétaire national. Serait-ce à dire qu’en ce moment il vaut mieux ne pas trop se réclamer de l’UMP et de la sarkozie ? Il est vrai que les chiffres de la cote de popularité du leader UMP et des intentions de vote en sa faveur en 2012 ont toutes les apparences d’un savon destiné à rendre glissante la pente empruntée par ceux qui porteraient trop haut l’étendard UMP.

 

Pourtant, pas de doute possible. Dord, Cochet et Loiseau sont des UMP pur jus. Des soutiens indéfectibles à la politique du gouvernement, qu’ils transposent à l’échelon local. Alors autant voter en connaissance de cause. Et surtout ne pas s’abstenir.

 

 

1 Doux euphémisme pour ne pas dire « quand ça va mal ».

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
<br /> <br /> Il a peut-être changé mais Jean-François Portay était le président de la Savoie du MPF (ex-Mouvement Pour la France de Philippe De Villiers) et le depuis juillet 2009, le MPF fait partie du<br /> Comité de liaison de la majorité présidentielle[11]. et donc c'est pour moi<br /> c'est bien à droite et proche de l'UMP...<br /> <br /> <br /> Une réserve de voie pour l'UMP pour le 2ème tour...<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> Une réserve de voie ... de garage, ou bien une réserve de voix ?<br /> <br /> <br /> <br />