Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 07:44

http://img.over-blog.com/200x125/2/21/27/07/2009-11/logo_leon_grosse.jpgSi l’on en croit la majorité municipale aixoise, voila 3 ans que nous traversons une crise « d’une violence inouïe et sans précédent ». Du côté de chez Léon Grosse, cela ne semble guère se sentir. C’est même tout le contraire ! Depuis que la crise est là, l’entreprise réalise ses meilleurs bénéfices de la décennie. 26 M€ en 2008. 25 M€ en 2009. Et 23 M€ en 2010. Soit le double de la moyenne de ses bénéfices annuels des six précédentes années. Pour savoir ce qu’il en a été pour 2011, il faudra patienter encore un peu.

 

En attendant, les bénéfices cumulés de Léon Grosse pour ces neufs dernières années (2002 à 2010) se montent à 154 M€.

 

Fin 2009, suite au jugement du tribunal administratif ayant déclaré « sans fondement légal » la subvention de 300.000 euros accordée en 2004 par la municipalité à l’entreprise Grosse dans le cadre de l’opération immobilière de l’ilot Verlaine, Dord avait refusé d’en réclamer le remboursement. Pire, il avait dépensé de l’argent de la commune pour faire appel de la décision. Prétextant à l’époque que « les carnets de commande de l’entreprise sont vides pour début 2010 », et qu’il ne fallait pas « piller les entreprises locales ».

 

A la lecture des chiffres rappelés plus haut, on mesure toute l’inanité des arguments avancés par Dord. Réclamer 300 K€ à une société qui engrange 25 M€ de bénéfice en 2009 n’aurait rien eu d’un pillage. Cela n’aurait qu’écorner le bénéfice en question de 1,2%. Et cela n’aurait pas pénalisé l’emploi au sein de l’entreprise. Les actionnaires auraient peut-être simplement mangé un peu moins de caviar et bu un peu moins de champagne pour les fêtes, et c’est tout.

 

En revanche ces 300 K€ n’auraient pas été inutiles dans les caisses de la ville. Une ville confrontée aujourd’hui au « plan de rigueur » de l’Etat, et donc à la baisse de la dotation qu’il verse aux collectivités locales. Une ville qui, pour 2012, prévoit de prélever 823 K€ d’impôts en plus par rapport à 2011. Sûr que les contribuables aixois auraient apprécié que cette augmentation soit plus limitée. Par exemple qu’elle soit de 523 K€. Soit 300 K€ de moins. Pilepoil le montant que Dord n’a pas voulu réclamer à Léon Grosse. Pour ne pas la « piller » (sic). Comme quoi, contrairement à ce que dit l'adage, on ne fait pas que prêter aux riches : on leur donne aussi.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Aix Hebdo en mode pause

L'équipe d'Aix Hebdo s'offre une pause sabbatique. En attendant notre retour en ligne, nous vous invitons à suivre l'actualité locale sur ces deux sites (cliquez sur les images pour accéder aux sites).

LogoAJ  LogoAI