Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 07:45

VeoliaEau.jpgSi vous croyez que les grandes multinationales se contentent de faire du lobbying auprès des politiques, vous vous fourrez le doigt dans l’œil jusqu’à l’omoplate. Et même jusqu’à l’infini et au-delà comme dirait un certain Buzz. Le travail de pression des grands groupes commencent bien avant. Dès l’université par exemple. Les étudiants de 2ème année des sections GACO des IUT de toute la France viennent d’en faire l’expérience, en participant au « DEFI VEOLIA ».

 

Une sorte de compétition censée allier créativité, communication et première incursion dans le monde professionnel. En pratique, il s’agit surtout pour Véolia de soigner son image de marque. Histoire de faire oublier toutes les dérives liées à la privatisation du marché de l’eau (lire par ailleurs) : corruption, surfacturation, prix de l’eau qui augmente et service qui diminue, équipements insuffisamment entretenus, investissements prévus pour ne pas durer, dégradation des performances des réseaux d’adduction, utilisation abusive du chlore … etc.

 

IUT-Chambery.jpgLe thème de cet année fait sourire (jaune), quand on le compare à la réalité des pratiques de terrain de Véolia (et de ses consœurs comme Suez) : « Comment devenir éco-citoyen de l’eau pour protéger la ressource ? ». Cerise sur le gâteau (si on peut dire), ce thème était présenté par Véolia comme une « problématique marketing ». Ca en dit long sur les motivations du groupe. Depuis quand l’éco-citoyenneté est-elle une problématique marketing ? Depuis que l’écologie est plus ou moins à la mode, et qu’il convient de se verdir un peu, au moins en apparences, pour continuer à faire des affaires juteuses.

 

DefiVeoliaRemisePrix.jpgCinq étudiantes de l’IUT de Chambéry se sont classées 3ème de cette compétition. Si on ne peut que les féliciter pour la qualité de leur travail, on le fait en espérant qu’elle se rendront rapidement compte qu’être éco-citoyen, ce n’est sûrement pas donner à des groupes comme Véolia les moyens de prendre les citoyens pour des cons. Car s’il y a bien une chose sûre, c’est qu’entre leurs bénéfices et le respect de l’environnement et des citoyens, ces multinationales n’hésitent jamais très longtemps !

 

 

 

 

LE MOT DE LA FIN 

A noter que les universités, et notamment les IUT, qui essayent d’être de plus en plus en prise avec le monde professionnel (ce qui est une bonne chose), cèdent parfois facilement aux sirènes de la communication. Allant parfois jusqu’à introduire le loup dans la bergerie. En n’hésitant pas par exemple à embaucher en interne des chargés de … communication. Dont la mission principale est de « vendre » l’établissement, tant aux futurs étudiants qu’aux entreprises. L’objectif est double : renforcer le recrutement (sic) des étudiants pour développer l’IUT ou la composante universitaire, et séduire les entreprises pour à la fois récolter leur taxe d’apprentissage et décrocher des projets à confier aux étudiants. Et, toutes proportions gardées, les moyens sont les mêmes que ceux des grandes entreprises : communication, marketing, opérations séduction, lobbying … etc. La corruption en moins (question de moyens sans doute …).


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Fanfoué 25/04/2011 09:11



Il aurait été intéressant de rencontrer ces étudiantes… peut être pas si "connes" que ça.



Aix Hebdo 25/04/2011 13:28



Personne n'a dit qu'elles étaient "connes" ...



Aix Hebdo en mode pause

L'équipe d'Aix Hebdo s'offre une pause sabbatique. En attendant notre retour en ligne, nous vous invitons à suivre l'actualité locale sur ces deux sites (cliquez sur les images pour accéder aux sites).

LogoAJ  LogoAI