Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 07:45

 

StationnementAlleePromenade.jpgSi les chaussées pour les voitures ont été réalisées depuis longtemps, il n’en va pas de même pour les parties piétonnes et cyclables de la bien mal nommée « allée promenade des bords du lac ». Bien mal nommée car en lieu et place d’une allée promenade, ce serait plutôt une allée parking.

 

Dans cette rue, des bagnoles on en trouve de partout. Paradoxalement, là où en trouve sans doute le moins, c’est sur ses deux voies de circulation ! Pour le reste, rien ne leur échappe : trottoirs actuels et futurs, bandes cyclables actuelles et futures, et même sur les passages piétons (photo ci-dessus).

 

Les travaux d’aménagement des trottoirs viennent de commencer. Ce qui n’empêche pas certains de continuer à stationner n’importe où. Exemple sur la photo ci-dessous avec cette voiture blanche garée sur le passage piéton à proximité du boulevard Garibaldi. En regardant cette photo, deux questions se posent : pourquoi y a-t-il autant de voitures stationnées n’importe comment en surface, alors que la municipalité nous avait promis justement de faire disparaitre les voitures dans des parkings souterrains ? Et pourquoi les trottoirs de cette rue qui n’a rien d’extraordinaire vont-ils se retrouver pavés de granit, quand tous les autres trottoirs de la ville (à l’exception de ceux de la rue de Genève et de la place de la gare) se contentent de bitume ?

 

TrottoirAlleePromenade.jpg

La réponse est simple : parce qu’ici il faut faire du tape à l’œil ! Pour attirer la clientèle suisse de Genève comme le disait Dord au moment de lancer cette ZAC à la noix. Et tant pis si ça coûte une fortune à la collectivité : rien n’est trop beau pour les promoteurs d’appartements à 4.500 euros le m². Et tant pis s’il n’y a aucune unité visuelle ni esthétique avec le reste de la ville. Ici, il faut que ça pète, que ça clinque, que ça bling-bling ! Et tant pis si la qualité n’est pas au rendez-vous. Et ça, ce n’est pas nous qui le disons, mais les acteurs du marché immobilier aixois, cités par le DL dans son supplément « Maisons et appartements » du 29 mai 2011. Pour les acteurs en question, « l’enjeu est de réussir à tourner le centre ville vers le lac où il reste du terrain à aménager, mais en travaillant sur des projets de meilleure qualité que ceux réalisés pour l’heure ». Au vu des prix déjà pratiqués dans ces projets de qualité insuffisante (3.500 euros le m² au bas mot, et jusqu’à plus de 4.500 euros), on se demande bien à quels prix seront les projets de qualité ! Une chose est sûre : ça n’en sera qu’encore moins abordable aux aixois, et ça répondra encore moins aux besoins en logements des habitants.

 

 

Vous avez dit « Allée promenade » ?

Dans n’importe quelle autre ville, cette voie se serait appelée « rue Machin-Chose », ou « boulevard Bidule-Truc » (on connait à Aix des boulevards bien moins larges, comme par exemple le boulevard Léon Blanc dans le quartier du Rondeau). Mais s’il est bien un domaine dans lequel la municipalité Dord excelle, c’est dans celui de la communication. Avec elle, pas de rue ni de boulevard, mais une allée promenade … promenade allant d’un boulevard à un autre (Garibaldi et Barrier), avec d’un côté des murs de béton et de l’autre une rangée de voitures. Bucolique à souhait la promenade non ?

 

Et bien évidemment, tout ceci ne se passe pas dans une ZAC (quel affreux terme), ni même au milieu d’immeubles. Non, ça se passe dans le grand parc urbain des bords du lac (sic). Comme nous le disaient récemment des touristes belges croisés sur place : « Un grand parc, on imagine bien ce que c’est, avec des arbres, des pelouses, des bancs, des allées de gravier. Mais un grand parc urbain, c’est quoi au juste ? En tout cas ici on voit bien le côté urbain. Mais pour le grand parc on cherche encore. C’est par où ? ».

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Aix Hebdo en mode pause

L'équipe d'Aix Hebdo s'offre une pause sabbatique. En attendant notre retour en ligne, nous vous invitons à suivre l'actualité locale sur ces deux sites (cliquez sur les images pour accéder aux sites).

LogoAJ  LogoAI