Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2010 2 14 /12 /décembre /2010 07:45

NDLR : pour bien saisir le sens de cette lettre et des questions qu'elle pose, nous vous recommandons vivement la lecture de notre article du 13 décembre, Eclairage public : les services municipaux totalement débordés !

 


 

 

Mesdames, Messieurs,

 

Le projet de contrat PPP pour l’éclairage public qui sera soumis à votre approbation le 16 décembre prochain engage la ville pour 15 ans. C'est-à-dire pour les 3 ans qui restent de votre mandat en cours, plus les 6 ans du mandat de la prochaine équipe municipale, plus encore les 6 ans du mandat de l’équipe qui lui succèdera. Ne pensez-vous pas que pour engager la ville sur une telle durée et pour de telles sommes (environ 15 millions d’euros), il vous faut un peu plus d’informations qu’une note de synthèse de 12 pages, dont seulement la moitié (et encore) consacrées à une présentation plus que succincte du projet lui-même ?

 

Si vous répondez par la négative à la question ci-dessus, c’est donc que vous estimez être pleinement et suffisamment informé(e) sur ce projet et ce contrat. Si tel est le cas, vous n’aurez alors aucun mal à répondre aux simples questions ci-dessous. Qui ne sont que quelques exemples parmi d’autres de questions que vous devez vous poser, et auxquelles vous êtes censés pouvoir répondre en toute connaissance de cause avant le vote de jeudi prochain.

 

- quel est le montant annuel du loyer que la ville va payer au titulaire du contrat en 2011, en 2012, en 2013 ... etc jusqu'en 2025 ?

- quels sont le montant et la nature des investissements annuels que le titulaire va effectuer pour le compte de la ville en 2011, en 2012, en 2013 ... etc jusqu'en 2025 ?

- quel est le montant prévisionnel de la facture d'électricité de la ville pour 2011, 2012 ... 2025 ? (on vous rappelle que ce contrat PPP est censé permettre la réalisation d’économies substantielles dans ce domaine, et ce bien plus rapidement que si l’éclairage public restait géré par la ville comme c’est le cas aujourd’hui)

 

Le rapport d’analyse préalable qu’une majorité d’entre vous a approuvé en juillet 2009 faisait état de près de 3,4 millions d’euros d’investissements sur les 3 premières années du contrat. Le projet soumis aujourd’hui à votre approbation présente lui un investissement de seulement 2,5 millions d’euros pour ces 3 mêmes premières années.

 

- comment expliquez-vous les 900.000 euros d’écart ?

- n’y a-t-il pas tromperie manifeste entre la délibération de principe prise en juillet 2009 et la réalité du contrat de 2010 ?

- la ville n’a-t-elle vraiment pas les moyens, sans recourir à un contrat PPP, d’investir 2,5 millions en 3 ans pour son éclairage public ? (dont on rappelle qu’il vous a été affirmé que plus de 50% de ses équipements présenteraient des risques pour la sécurité de la population)

 

Voila, nous espérons sincèrement que vous prendrez le temps de vous poser toutes ces questions, et d’essayer d’y répondre grâce aux documents qui vous ont été remis. Lesquels sont censés vous fournir (on cite la note de présentation qui vous a été remise, voir extrait ci-dessous) « tous les renseignements utiles à la compréhension du dossier ». Puisque vous êtes censés être en possession de tous ces renseignements, il n’y a donc aucune raison pour que vous ne puissiez pas répondre aux questions ci-dessus.

PPPRenseignements.jpg

 

Mais si d’aventure tel s’avérait le cas, et nous avons toutes les raisons de croire que c’est bien ce qui se produira, nous espérons alors que vous saurez en tirer les conséquences qui s’imposeront.

 

Pour terminer, nous vous rappelons qu’en tant qu’élus, vous représentez des citoyens. Imaginez-vous un seul instant qu’un de vos électeurs puisse signer un contrat l’engageant pour 15 ans sans savoir combien il va devoir débourser chaque année, et sans savoir non plus à quoi il aura droit en contrepartie ? Si vous répondez oui à cette ultime question, nous vous présentons toutes nos excuses pour le dérangement. A l’évidence notre lettre aura été victime d’une erreur d’aiguillage : au lieu d’être distribuée à Aix les Bains, elle aura terminé sa course sur Mars !

 

 

 

A lire demain toujours sur le même sujet de l’éclairage public : quand la mairie fait des bulles façon Canada Dry

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Aix Hebdo en mode pause

L'équipe d'Aix Hebdo s'offre une pause sabbatique. En attendant notre retour en ligne, nous vous invitons à suivre l'actualité locale sur ces deux sites (cliquez sur les images pour accéder aux sites).

LogoAJ  LogoAI