Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 07:45

(suite de notre article du 12 mai)

 

Nous évoquions dans un précédent article le lancement d’un nouveau projet immobilier aux prix exorbitants. Au vu des prix en question, nous subodorions que la réalisation se ferait dans un quartier dit chic ou huppé. Il n’en n’est rien.

 

Ce projet est sis dans un quartier qui, jusqu’alors, n’a pas été l’objet de la convoitise des promoteurs immobiliers. Le terrain d’assise se situe en effet le long de l’avenue Saint-Simond, en gros à hauteur de la brasserie de bière. Si les prix de l’immobilier se mettent à exploser même dans les quartiers modestes, on ne doit pas être loin du début de la fin des haricots. Ce qui dans le cas présent n’est pas qu’une simple image, puisque les futurs immeubles seront construits sur un terrain qui était jusque là un jardin maraîcher. Blague mise à part, ce projet immobilier aux prix très élevés dans un modeste quartier traduit bien la tendance insufflée à Aix les Bains depuis une dizaine d’années : une ville de plus en plus chère, une ville par les riches et pour les riches.


DuplexJardin-StSimond.jpgVue du terrain et du panneau promotionnel de l'opération, avenue Saint-Simond

 

Pour vérifier cet état de fait, on invite les chalands du marché aixois à aller faire un tour du côté du marché de Chambéry le Haut. Ils y trouveront les mêmes produits. Certains producteurs de fruits et légumes approvisionnent même les deux marchés … avec le même camion de livraison ! Et pourtant les prix pratiqués sur le marché d’Aix les Bains sont nettement plus élevés que ceux du marché de Chambéry le Haut. Avec des écarts allant parfois du simple au double, pour les mêmes produits, la même qualité. Le samedi matin, un minibus du CCAS amène quelques personnes âgées aixoises jusqu’au marché place Clémenceau. On suggère aux bénéficiaires de ce service municipal de demander à aller au marché à Chambéry le Haut. Même en participant aux frais de carburant, à hauteur de 1 ou 2 euros par personne, elles y trouveront rapidement leur compte, réalisant même de substantielles économies.

 

 

LE MOT DE LA FIN

Que les sympathiques habitants du quartier en question ne prennent pas ombrage de nos propos. Qualifier leur quartier de modeste n’a rien d’injurieux ni même simplement de rabaissant. Cela veut juste dire que Saint-Simond, comme d’autres, ne fait pas partie de ces quartiers dits chics ou huppés. Ce qui ne l’empêche pas, bien au contraire, d’être un quartier agréable à vivre. Ce ne sont pas les dynamiques membres de l’association des Amis de Saint-Simond qui diront le contraire !

Partager cet article
Repost0

commentaires