Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 07:45

CartePostaleMusilac.jpg

 

Très chers parents,

 

Quatre jours se sont écoulés depuis ma dernière carte postale. J’espère que vous ne m’en voulez pas trop de ce silence prolongé, qui contribue de plus au désœuvrement des facteurs qui n’ont plus de courrier à porter. Je m’en vais de ce pas vous donner l’explication de mon silence. Figurez-vous que de jeudi à samedi toute la ville a résonné des sons d’une musique barbare qu’on appelle rock. Ils étaient des dizaines de milliers d’adeptes à s’agglutiner sur les bords du lac pour venir l’écouter. Mais le vacarme était tel qu’il m’a été impossible de fermer l’œil avant 3 heures du matin. J’ai beau eu me boucher les oreilles aves les doigts, rien n’y a fait. Et comme vous pouvez l’imaginez, ce n’est pas facile d’écrire même une simple carte postale quand on a les doigts dans les oreilles !

 

Et pour ce qui est de dimanche, je l’ai passé à rattraper mes heures de sommeil en retard. Mais non sans aller assister à la messe en l’église Notre-Dame. Où j’ai prié pour le salut des ces pauvres pêcheurs. Et aussi pour leurs tympans, qui me paraissent bien plus en danger que leurs âmes.

 

Voila, vous savez tout. Je sais que vous me pardonnerez ce silence de quelques jours, bien indépendant de ma volonté.

 

Bien affectueusement.

 

Votre fille.

 

Edith

 

 

Post scriptum : Rassurez-vous, je me suis soigneusement lavé les oreilles avant de les boucher avec mes doigts. Et réciproquement.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

visiteur01 19/07/2011 09:40



ça va en faire des futurs clients de sonotones! ça c'est du retour sur investissement.



Aix Hebdo 19/07/2011 11:00



Bien vu ! Mais sans rire, dans les partenaires du festival il y a une société chambérienne de prothèses et de correction auditive.



Audrey 18/07/2011 14:36



 Il est vrai que le volume sonore est trop fort, et habitant à 200m de l'esplanade, ces 3 jours ont été TRES bruyants et vont me contraindre à laisser mes enfants chez leurs grands parents
chaque année pour leur permettre de dormir sereins. Cependant, je pense que l'implantation de ce festival est une bonne chose sur le plan culturel et j'ai assisté avec bonheur aux concerts du
jeudi. Je connais la ville depuis 10 ans et je suis ravie de voir qu'elle se rajeunie par ses activités culturelles, l'arrivée d'une plus grande proportion de familles , jeunes parents...


Donc Musilac c'est tout de même OUI pour ma part mais avec de nombreux effort à faire encore tel que vous l'avez signalé dans l'article: "Quand Aix-Les-Bains devient une zone de non droit'suite)"


 








Aix Hebdo 19/07/2011 08:18



Contents de voir qu'un embryon de débat s'instaure. Puisque vous évoquez les activités culturelles de la ville, on revient sur un point cité par un internaute dans notre article du jour. Avec les millions refilés
par la ville à Musilac depuis des années pour 3 jours de festival par an, combien d'activités culturelles à destination de tous et tout au long de l'année aurait-on pu organiser ?


Musilac pourquoi pas, mais plus dans sa formule actuelle : trop grande, trop chère ... etc.



gallien hervé 18/07/2011 14:16



C'est vrai que cette manifestation a certains aspects d'un culte satanique. Il est curieux que, alors que le Dauphiné Libéré de ce matin, fidèle soutient au maire d'Aix-les-Bains, initiateur et
défenseur de "Musilac" titre à la une : "Alcool : comment éviter les dérives", il a été consommer au cours de ces 3 journées pour abrutis, 2 160 fûts de 30 litres le bierre, soit un total de 64
000 litres d'alcool, vendus et bus à l'intérieur du spectacle, en toute impunité. "Musilac" le festival qui initie au bruit et pousse à la consommation d'alccol. Ne serait-il pas normal, que la
vente d'alcool soit interdite dans ce lieu public, fréquenté essentiellement par des jeunes. Et je n'évoque que l'alcool...


Hervé Gallien



Aix Hebdo 19/07/2011 08:13



Détail qui n'est pas sans importance : le débit de boisson le plus proche des scènes était précisément le "bar à bière". Pour les boissons non alcoolisées, il fallait aller bien plus loin. Pour
se désaltérer, le festivalier qui ne voulait pas perdre une miette des concerts avait donc le choix entre boire une bière ou ... boire une bière.



visiteur01 18/07/2011 09:58



C'est vrai que cette manifestation a certains aspects d'un culte satanique.De même que les jeux de casino dailleurs!



Aix Hebdo en mode pause

L'équipe d'Aix Hebdo s'offre une pause sabbatique. En attendant notre retour en ligne, nous vous invitons à suivre l'actualité locale sur ces deux sites (cliquez sur les images pour accéder aux sites).

LogoAJ  LogoAI