Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 septembre 2010 2 07 /09 /septembre /2010 07:45

 

Suite à nos articles parus courant août à propos des biens curieuses tolérances et largesses des autorités à l’égard de certains contrevenants au code de la route1, nous avons reçu le message suivant de la part d’un internaute.

« Vous avez raison d’attirer l’attention sur ces infractions de stationnement que la ville et la police tolèrent sans raison. Pour compléter le tableau, je livre à votre sagacité et à celles de vos lecteurs ces quelques photos prises dans le hameau de Lafin. Le code de la route y est quotidiennement bafoué. Et jamais un seul véhicule en infraction n’a été verbalisé ».

Nous sommes allés vérifier sur place et, effectivement, force est de constater que chaque jour plusieurs véhicules (souvent les mêmes) sont stationnés sur le trottoir ou sur la bande cyclable. Ils y restent parfois plusieurs jours durant, sans changer de place. Et jamais un seul PV en vue. Le hameau de Lafin, zone de non droit où les policiers n’osent pas s’aventurer ? Ou bien zone bénéficiant de la clémence des autorités, sans que l’on comprenne bien pourquoi ?

Ci-dessous quelques exemples en images prises par nos soins (cliquez sur les photos pour les agrandir) …

 

Notez en bas à gauche un taxi, professionnel de la route, et « habitué » du stationnement gênant sur bande cyclable (du moins à cet emplacement où nous l’avons vu plusieurs jours de suite). Notez aussi en bas à droite un véhicule du handball club aixois, lui aussi en stationnement gênant sur la bande cyclable : bonjour le respect des « sportifs » ! Faire 50 ou 100m à pied était sans doute hors de portée du conducteur …



Stationnement1.jpg  Stationnement5.jpg  Stationnement4

 

Stationnement6.jpg  Stationnement2  Stationnement3

 


1 Lire par ailleurs  Les voglanais et le (dé)code de la route et Le (dé)code de la route (suite)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alex 09/09/2010 10:01



Je m'interroge sur la déontologie de la personne qui a publié ces quelques clichés : le fait de laisser apparaître les plaques minéralogiques revient à dénoncer le propriétaire du
véhicule...  Pour des gens qui prônent le bon sens civique et mettent en avant le respect j'ai envie de répondre qu'il vaudrait mieux balayer devant chez soi avant d'aller voir le
pallier des autres...  A bon(s) entendeur(s)



Aix Hebdo 09/09/2010 12:02



En somme si on vous suit, cette histoire manque totalement de civisme ! De la part des automobilistes qui prennent les trottoirs et les bandes cyclables pour des parkings, ni de notre part qui
"dénonçons" ces incivilités (au demeurant dangeureuses pour les piétons et les cyclistes). Bon, de notre côté on assume le côté "dénonciation". Reste à savoir si les automobilistes assument eux
aussi leur manque de sens civique. Ce qui est sûr, c'est que certains d'entre eux assument mal le sens unique en place dans le chemin des Marmillons : on y voit régulièrement des véhicules
correctement garés sur les emplacements réservés à cet effet, mais en sens inverse du sens de circulation ! Le sens civique d'une partie des riverains de cette rue serait-il
incompatible avec le sens interdit qu'ils ont pourtant réclamé ?



CAROLE DUFFEY 07/09/2010 17:43



je me renseigne pour savoir, et je dois encore valider l'info...mais il semblerait que ce soit un bénévole du club qui est en charge de la réparation des véhicules du club...


pour autant, "des jugements", sentencieuse?...je ne vous comprends pas...


Dans tous les cas, je ne reviens pas sur mes propos quand au respect des sportifs...le jugement sur le respect des sportifs, et plus précisemment des handballeurs(euses) aixois est émis par vous
et c'est que me rend "sentencieuse" peut-être!...


remettre en cause le respect des sportifs pour une erreur non commise par un sportif et quand bien même, quelle erreur!...


dans tous les cas, merci pour votre réponse et publication.


Salutations.


Carole DUFFEY



Aix Hebdo 07/09/2010 21:06



"Sentencieuse" car il ne nous semblait pas avoir émis un jugement. Et surtout pas à l'encontre des membres du HBCA, puisque nous avions pris la peine d'encadrer le mot « sportifs » de
guillement. Et que nous avions également ajouté "! Faire 50 ou 100m à pied était sans doute hors de portée du conducteur …". Du
conducteur,  pas de tous les membres du HBCA.


 


Mais vous avez eu raison de préciser la question.



DUFFEY Carole 07/09/2010 14:45



tout d'abord je tiens à souligner que je comprends votre colère et votre avis sur les stationnements qui peuvent être gênants.


Cependant, étant moi même sportive, handballeuse et de surcroit handballeuse aixoise donc du HBCA, je tiens à souligner qu'il n'est jamais judicieux de faire des amalgammes et de, pour le coup,
mettre tout le monde dans le même sac!...


Ce minibus est bien souvent prêté aux centres de loisirs du bassin aixois tel que celui de Lafin, par exemple....et qu'il est surtout et bien souvent utilisé par le HBCA, les week-end, pour les
matchs...


Quand au respect des sportifs, je ne pense pas qu'il soit encore très intelligent de le remettre en cause sur ce genre de situation...


Pour émettre des jugements de la sorte je crois qu'il est necéssaire d'avoir les tenants et les aboutissants.


à bon entendeur, salut! 



Aix Hebdo 07/09/2010 16:25



Des "jugements" ? On vous trouve un peu sentencieuse sur ce coup-là. Mais on prend acte. La photo a été prise le 27/08 dans l'AM. Vous devriez donc pouvoir retrouver qui avait le mini-bus du HBCA
à ce moment là. Et nous faire part du résultat de vos investigations.



Aix Hebdo en mode pause

L'équipe d'Aix Hebdo s'offre une pause sabbatique. En attendant notre retour en ligne, nous vous invitons à suivre l'actualité locale sur ces deux sites (cliquez sur les images pour accéder aux sites).

LogoAJ  LogoAI