Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 octobre 2010 6 16 /10 /octobre /2010 07:45

ENCORE UNE NOUVELLE FONCTION POUR DOMINIQUE DORD


LucChateletlaGrippeASavez-vous quel était le slogan de Luc Chatel pour les élections municipales de 2008 ? Et bien il promettait aux chaumontais de … « réveiller la belle endormie » qu’était leur ville, Chaumont (Haute-Marne). Réveiller la belle endormie ? Tiens, ça ne vous rappelle rien ça ! Mais si bien sûr, c’était le slogan de Dord pour les municipales de 2001 à Aix les Bains. Et une fonction de plus pour notre député-maire-président-trésorier. Le voila également conseiller en communication électoral pour ses collègues de l’UMP. Mais peut-être, dans le cadre de sa grande opération « je suis le 1er écologiste de France », mérite t-il plutôt l’appellation de recycleur de vieux slogans électoraux inventés de toute pièce. Un petit jeu pour 2014 : devinez quel ministre UMP candidat aux municipales fera campagne sur le thème « une ville d’avance ».

 

 

 

SI C’EST VRAI, C’EST DANS LE PROGRES !


« Si c’est vrai, c’est dans le Progrès ! » Ce slogan percutant, c’est celui dont usait il y a quelques années en arrière un journal rhodanien : le Progrès de Lyon. Notez que les publicitaires avaient pris la précaution de ne pas inverser l’ordre des mots dans la phrase. « Si c’est vrai, c’est dans le Progrès », ce n’est pas la même chose que « Si c’est dans le Progrès, c’est vrai ! ». la seconde formule étant nettement plus contraignante pour le journal en matière de contrôle de la véracité des informations qu’il publie.

A quand un slogan similaire pour le Dauphiné Libéré ? Et plus particulièrement pour sa rédaction aixoise. Par exemple « Si c’est vérifié, c’est dans le Daubé ! ». Percutant non ? Mais là aussi, la prudence s’impose. Pour ne pas retenir comme slogan « Si c’est dans le Daubé, c’est vérifié ! ». Il faut quand même un minimum de crédibilité. Même pour un slogan publicitaire. Encore que, quand on voit les slogans publicitaires de certains candidats aux élections, on voit bien que la véracité est le cadet de leurs soucis !

 

 

REUNION DE QUARTIER DE CHOUDY : DEUX POIDS DEUX MESURES


Plutôt étonnant le public de la réunion de quartier de Choudy. Il a rembarré Christian Serra (élu municipal Aix Avenir) parce qu'il intervenait sur la question des Thermes. "On n'est pas au conseil municipal, ici c'est une réunion de quartier, pas une réunion politique" a-t-on pu entendre dans la salle. Une réaction suprenante de la part d'un public qui, en introduction de la soirée, a écouté Dominique Dord discourir pendant 20 bonnes minutes sur des sujets bien éloignés de la vie du quartier. Comme par exemple sa nouvelle fonction de trésorier de l'UMP ou encore ... les thermes ! Deux poids deux mesures donc. Saluons quand même le sang froid et l'opiniatreté de Christian Serra qui ne s'est pas démonté et a poursuivi son intervention jusqu'au bout. Le maire, pour sa part, a pris prétexte de la bronca du public pour s'abstenir de répondre à Christian Serra. Dommage, ses questions sur les conseils de quartiers (lire ci-dessous) et sur le devenir de la ZAC des bords du lac (un sujet qui touche directement le quartier) méritaient amplement réponse.

 

 

LES BONS CONSEILS D'EUROPE ECOLOGIE


Les riverains et les élus qui sont venus à la réunion de quartier lundi 11 octobre ont été accueillis par des membres du groupe local d'Europe Ecologie qui distribuaient des tracts. Un peu tôt pour lancer la campagne des élections cantonales non !? Normal, les tracts n'avaient rien à voir avec de quelconques visées électorales. Ils invitaient simplement les habitants à demander aux élus la mise en place des conseils de quartiers. Des conseils que, soit en dit en passant, la municipalité s'est engagée à créer prioritairement ... en mai 2006. Et toujours rien de fait à ce jour. Encore une priorité grillée ! Mais que fait la police ? Plus d'infos sur ce sujet sur le blog des écologistes aixois (cliquez ici).

 

 

 

LA PHOTO DE LA SEMAINE


Piquée dans l’Hebdo des Savoie du 30 septembre. On y voit, à l’occasion de la journée nationale d’hommage aux harkis, les voisins de Dord se figer dans la même attitude que lui, bras tendus le long du corps, et mains serrées autour des poignées de béquilles … qu’ils n’ont pas. C’est beau la solidarité ! En bon suppléant qu’il est, Claude Giroud (à droite de Dord sur la photo) est le plus crédible dans cet exercice de mimétisme.

Un mauvais point pour le militaire à gauche de Dord qui a cru bon de se distinguer en levant son bras droit à hauteur de sa tête. Bien mal lui en a pris : privée de sa béquille droite imaginaire, il s’est quand même cassé la figure !

GardeAVous.jpgDevinette : à quoi pense Giroud ?
Réponse : il se dit que lui aussi il va aller essayer de récupérer une amortie de son beau-frère, comme ça lui aussi aura des béquilles pour se reposer pendant ces interminables cérémonies à la graisse de hérisson.

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires