Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 07:45

http://img.over-blog.com/229x228/2/21/27/07/2011-03/ParcVerdure1.jpgIl aura suffit de 10 petites années à Dord pour arriver à privatiser les eaux thermales d’Aix les Bains. Depuis février 2011, elles sont en effet la propriété exclusive de Valvital. Qui détient donc, de fait, le monopole de leur exploitation.

 

Etrange non ? Depuis plusieurs années, la droite française n’a eu de cesse que de casser tous les monopoles de nos entreprises publiques : La Poste, EDF-GDF, France Télécom … etc. Avec des arguments de choc : l’ouverture à la concurrence bénéficierait aux consommateurs que nous sommes. Elle favoriserait le dynamisme commercial, les innovations, et la baisse des prix. Et à Aix les Bains, le très UMPiste député Dord, soutenu par la elle aussi très UMPiste Christine Lagarde, alors ministre de l’économie, font très exactement le contraire. Ils créent tout exprès un monopole, au bénéfice d’une société privée. Tuant dans l’œuf toute concurrence dans le secteur thermal. La dite concurrence serait-elle donc malsaine et maléfique à Aix les Bains ? Vraiment étrange.

 

Fort heureusement, ce ne sera bientôt plus qu’un mauvais souvenir. Explication. Non content de laisser brader les thermes à Valvital, Dord a aussi laisser l’Etat ajouter dans le paquet cadeau des biens divers et variés comme des parkings, un théâtre, des kiosques, et le parc de Verdure. Autant de biens sans le moindre rapport avec l’exercice d’une activité thermale, et qui n’auraient donc jamais du être cédés à Valvital. Mais plutôt transmis directement à la ville, pour l’euro symbolique. Cela n’a pas été le cas. Et aujourd’hui Valvital entend bien tirer parti (et profit) de la situation. Autrement dit, elle cherche à revendre à la ville ces biens qui ne lui sont d’aucune utilité. On attend le résultat des négociations1. Mais il est d’ores et déjà certain que la ville va devenir propriétaire du parc de Verdure. Donc des sources thermales. Il ne saurait en être autrement.

 

En effet, face aux critiques concernant le transfert de propriété exclusive de ces sources à Valvital, Dord a répliqué que c’était normal, car Valvital est propriétaire du parc de Verdure. Et donc, toujours dixit Dord, comme les sources sont situées dans le parc, il est normal que Valvital en soit aussi propriétaire. CQFD. Une argumentation qui, vous vous en doutez, s’abstient de poser la question qui fâche : pourquoi avoir transféré la propriété du parc de Verdure à Valvital ? Mais passons.

 

La ville s’apprête à devenir propriétaire du parc de Verdure. Donc, selon la logique appliquée par Dord à Valvital, puisque la ville va devenir propriétaire du parc, elle va dans le même temps devenir propriétaire des sources thermales. Il ne peut en être autrement. Ou alors c’est que, une nouvelle fois, ce qui est valable pour l’un ne l’est pas pour l’autre. Et que une nouvelle fois, les intérêts du privé prévalent sur ceux du public.

 

On ouvre les paris. Et on est prêts à risquer quelques économies sur le fait que les sources vont restées la propriété privée de Valvital. Et que pour faire bonne mesure, cette société bénéficiera de conditions tarifaires défiant toute concurrence pour continuer à occuper les anciens thermes. Qui eux aussi vont bientôt devenir la propriété de la ville2.

 

 

 

1 C’est tout de même incroyable qu’on en soit arrivé là. Dord qui prétend avoir des appuis aux plus hauts niveaux de l’Etat (sic) n’a même pas été foutu de faire en sorte que la ville récupère directement ces biens. Et le voila aujourd’hui qui se targue de mener des négociations avec Valvital !

2 Pour l’instant ils appartiennent toujours à l’Etat. Ce qui n’empêche pas Valvital d’y occuper gratuitement plusieurs milliers de m². Des m² refaits à neuf en 2004/2005, lors d’un chantier financé en grande partie par les collectivités locales (dont la ville), pour un coût de plusieurs millions d’euros.

 


Partager cet article
Repost0

commentaires