Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 janvier 2011 1 24 /01 /janvier /2011 07:46

Cela semble incroyable et pourtant c’est écrit noir sur blanc dans un article récemment mis en ligne par Dominique Dord sur son site internet. Un article dans lequel le député-maire d’Aix les Bains se pose en ardent défenseur de la loi LOPPSI 2.

 

A l’en croire, la loi LOPPSI 2 (Loi d'orientation et de programmation pour la sécurité intérieure) « vise à réagir avec fermeté à l’évolution de la délinquance afin de préserver l’exercice des libertés des Français » (sic). Et dans cette optique, elle contient 9 mesures phares (re-sic) dont les 2 ci-dessous qui attirent particulièrement l’attention (le texte est reproduit tel quel) :

 

 


7) L’évacuation des campements illicites en cas d’insalubrité ou d’insécurité : les préfets auront le pouvoir de procéder à des expulsions, 48 heures après une mise en demeure.

 

8) L’interdiction des squats : cette disposition vient combler un vide juridique, le fait de séjourner dans le domicile d’autrui sans l’autorisation du propriétaire sera puni au maximum d’un an de prison et 15.000 euros d’amende.


 

Voici donc ce que l’UMP, Dord en tête, propose comme « solution » à tous ceux qui, faute de pouvoir se procurer un logement décent voire un logement tout court, doivent se contenter de campements insalubres ou de squats ne valant guère mieux. A tous ces gens là, l’UMP ne propose pas un logement. Non, l’UMP leur propose de les expulser et de leur faire payer des amendes. Et si ça ne suffit pas, de les emprisonner. Comme ça, avec un peu de chance, ils auront peut-être un logement décent (à condition de ne pas tomber dans une prison insalubre).

 

Mais qu’est-ce qu’ils s’imaginent, Dord et ses collègues de l’UMP ? Qu’une personne qui vit dans un baraquement de fortune coincé entre une autoroute et une déchetterie le fait par choix ? Qu’une personne qui squatte le fait pour emmerder les propriétaires des logements ou des immeubles vides ? Ca ne leur vient pas à l’idée que si ces personnes en sont réduites à de telles extrémités, c'est parce que pour elles c’est ça ou dormir et vivre dans la rue ?

 

On croit rêver mais en fait c’est un véritable cauchemar. Le cauchemar de la réalité quotidienne de dizaines de milliers de personnes que l’UMP assimile à des délinquants. Puisque, on le rappelle, la loi LOPPSI 2 « vise à réagir avec fermeté à l’évolution de la délinquance ». Mais qui sont les délinquants dans tout ça ? Ceux qui squattent les logements vides parce qu’ils ne peuvent pas faire autrement, ou bien ceux qui se proposent de les expulser, de les mettre à l’amende, de les emprisonner ? Ceux-là même qui n’en finissent plus de mettre en place des exonérations fiscales comme la loi Scellier (lire par ailleurs), pour permettre à quelques uns de se constituer un patrimoine immobilier tout en évitant de payer des impôts, et qui dans le même temps « oublient » de satisfaire aux besoins en logements sociaux de la population.

 

Lénine, De Gaulle, Mao, Mendès-France, Jaurès … peu importe qui mais réveille-toi, ils sont devenus fous !

 

 

Le mot de la fin

15.000 euros d’amende pour les squatteurs. Le montant est symbolique. En gros un mois d’indemnités pour un parlementaire. Et plusieurs années de revenus pour nombre de squatteurs et autres « délinquants du logement », seulement coupables de vouloir vivre un peu moins mal.

Partager cet article
Repost0

commentaires

F
<br /> <br /> Bravo pour cet article qui met le doigt où ça fait mal. Le cynisme de la droite et de ses représentants ne sera jamais assez mis en valeur.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> Sandrine Bélier et Eva Joly :
Répondre
S
<br /> <br /> Bien d'accord, je suis aussi indigné (mot beaucoup uitlisé en ce moment...) que vous et il y a bien eu des mobilisations de citoyens (http://www.halemfrance.org/spip.php?article70), des pétitions<br /> pour interpeller nos députés puis nos sénateurs mais ils ont quand même voté pour cette loi... La question, c'est que faire maintenant ?<br /> <br /> <br /> Il y a encore cette pétition pour un cas particulier qu'on peut signer : http://www.halemfrance.org/spip.php?article55<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre