Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 07:46

La 10ème édition de Musilac s’est terminée dans la nuit de samedi à dimanche. A J+4, nous sommes allés voir hier sur place ce qu’il en était des lieux occupés par le festival. Voici le résultat en images et en couleur !

 

1er constat : une bonne partie de l'esplanade est encore en chantier, grillagée, inaccessible au public. Comme nous l'écrivions il y a quelque temps, au final l'occupation du domaine public dure bien plus de 2 semaines. Et tant pis pour les touristes qui profitent du « joli » spectacle. Et tant pis pour les aixois qui viennent habituellement jouer aux boules sur cette partie de l'esplanade, ou simplement s’y promener en famille, ou encore initier les enfants au vélo en tout sécurité.

Musilac20juillet2011-1.jpg   Musilac20juillet2011-2.jpg

Musilac20juillet2011-3.jpg

 

2ème constat : le site fourmille de véhicules et de personnels de la mairie. Occupés à ranger, nettoyer, démonter ... etc. Qui les paie ? Les aixois bien sûr, puisque ces personnels et ces véhicules font partie des services municipaux. Dont on doute fort qu’elle refacture quoi que ce soit à la société privée organisatrice du festival. Comment le pourrait-elle au demeurant ? Selon l’arrêté pris par le maire, ce n’est pas elle qui occupe le domaine public, mais l’office du tourisme !

 

3ème constat : non contente d'être toujours bouclée, l'esplanade est dans un état lamentable. On pense notamment aux pelouses, transformées en véritables bourbiers par le passage répété des engins de chantier ou de transport. Et qui va payer pour la remise en état ? On vous le donne en mille : sûrement pas la SARL Musilac ! Même cause, même effet. Officiellement, ce n'est pas elle qui occupe le terrain, mais l'OTT. Dans n'importe quel bail, privé ou commercial, consenti à titre onéreux ou gratuit, il y a une constante. Le preneur qui a l'usage du bien loué ou mis à disposition se doit de le rendre dans l'état où il l'a trouvé, ou à défaut de payer pour la remise en état. Encore une exception à la règle. Sans parler du fait que ni les aixois ni les touristes ne pourront profiter d'une grande partie des pelouses de l'esplanade pendant plusieurs semaines, vu l'état lamentable dans lequel Musilac les laisse.

Musilac20juillet2011-4.jpg

Musilac20juillet2011-5.jpg   Musilac20juillet2011-6.jpg

 

Rappel : voila à quoi ressemblent habituellement les pelouses en question (photo ci-dessous prise le même jour que les autres, mais sur une partie de l'esplanade non réservée à Musilac). Le contraste est … saisissant !

 

C’est beau une ville après un festival rock non ?

Musilac20juillet2011-7.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Aix Hebdo - dans Musilac
commenter cet article

commentaires

Aix Hebdo en mode pause

L'équipe d'Aix Hebdo s'offre une pause sabbatique. En attendant notre retour en ligne, nous vous invitons à suivre l'actualité locale sur ces deux sites (cliquez sur les images pour accéder aux sites).

LogoAJ  LogoAI