Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juillet 2011 5 22 /07 /juillet /2011 07:46

La ville vient de faire acte de candidature pour obtenir le label « ville vélotouristique » géré par la fédération française de cyclotourisme (FFCT). Après une première visite sur place en juillet, les délégués de la FFCT en charge de l’évaluation du dossier aixois devraient rendre leur verdict d’ici au mois de septembre.

 

http://img.over-blog.com/200x200/2/21/27/07/2009-07/Pannea30-1.jpgEn lisant la charte cyclable, éditée par la FFCT, véritable document de référence de ce label et pour les aménagements en faveur des cyclistes, on s’aperçoit qu’il reste bien des efforts à faire à Aix les Bains. Et bien des erreurs à corriger. Nous y reviendrons sans doute plus en détail un jour. Pour l’instant, nous voudrions nous attarder quelques instants sur ce rappel fort intéressant, extrait de la dite charte : « Lorsqu’un cycliste est heurté à 70 km/h, il est tué 9 fois sur 10. Le taux de mortalité reste élevé à 50 km/h (50 %). À 30 km/h il passe à 5 %, et à cette vitesse les accidents sont rares ».

 

A la lecture de ces quelques lignes, l’action prioritaire à engager apparaît comme une évidence : limiter la vitesse à 30 km/h dans toute la ville, et non uniquement dans le centre ville comme cela a été fait par la municipalité. Et en plus ça ne coûterait pas cher. Y’a plus qu’à.

 

 

LE MOT DE LA FIN

Il revient à Myriam Auvage, adjointe au maire, qui n’hésite pas à déclarer « La ville s’est mise au vélo ». On ne demande qu’à y croire. Mais c’est marrant, au sortir de la mairie, on voit surtout des élus et des directeurs de services ou de cabinet prendre la direction du parking souterrain de l’hôtel de ville et en ressortir … en voiture. Myriam Auvage a du oublié de leur expliquer que la ville s’était mise au vélo. D’ailleurs elle a même du oublié de se l’expliquer à elle-même !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Aix Hebdo en mode pause

L'équipe d'Aix Hebdo s'offre une pause sabbatique. En attendant notre retour en ligne, nous vous invitons à suivre l'actualité locale sur ces deux sites (cliquez sur les images pour accéder aux sites).

LogoAJ  LogoAI