Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 07:45

BudgetRapport2012.jpgLe budget primitif de l’année 2012 a été examiné en séance du conseil le 12 décembre dernier. Volontariste et ambitieux pour les uns, crépusculaire pour les autres, ce budget a, sans surprise, été adopté par la majorité et rejeté par l’opposition. Nous vous proposons une petite promenade à travers ce budget. Ou plus exactement à travers son rapport de présentation.

 

PAS D’AUGMENTATION DES IMPÔTS ?

« Conformément aux orientations budgétaires proposées au conseil du 27 octobre, le budget 2012 ne propose aucune augmentation d’impôt ». Voila ce qu’on peut lire en page 3 du rapport de présentation. Cinq pages plus loin, on peut pourtant lire que le budget 2012 prévoit 823 K€ d’impôt en plus par rapport au budget 2011. 823 K€, soit +5,4%. Voila qui mérite une petite explication.

 

Quand la municipalité parle de non augmentation des impôts, elle parle en fait de la non augmentation des taux de la fiscalité locale (taxe d’habitation, taxe foncière, taxe sur le foncier non bâti). Mais quand la revalorisation annuelle (votée par la majorité UMP à l’assemblée, avec Dord dans ses rangs), ainsi que la revalorisation des bases, assurent +5,4% de recettes fiscales (pour une inflation de +2,5%), on voit bien que c’est plus facile de ne pas augmenter les taux.

 

Pour mémoire, on rappellera qu’en 2000, l’imposition locale par habitant était de 345 euros. En 2010, elle s’est élevée à 532 euros. Soit +54% en 10 ans. Et il parait que les impôts locaux aixois n’ont pas augmentés depuis que Dord est maire de la ville !

 

Toujours pour mémoire, on rappellera également qu’à Chambéry, l’opposition UMP estime que la pression fiscale exercée par la majorité socialiste est insoutenable, et que les gens qui le peuvent vont fuir la ville. En 2010, l’imposition locale par habitant à Chambéry était de … 532 euros. Eh oui, le même montant qu’à Aix les Bains. Allez savoir pourquoi ce qui relève de l’insoutenable à Chambéry relève de la saine gestion à Aix les Bains.

 

Sur ce sujet, il n’y a qu’un seul juge de paix : vos avis d’imposition locaux. Sur lesquels vous n’aurez aucun mal à constater les augmentations. Et en face, on ne peut pas dire que vous ayez des services ou des équipements publics supplémentaires à vous mettre sous la dent.

 

 

DÉPENSES DE PERSONNEL : VOUS AVEZ DIT MAITRISE ?

D’après la municipalité, elles demeurent « limitées », et leur augmentation continue d’être « maitrisée ». Il n’est pas inutile de rappeler que de 13,4 M€ en 2000, elles passeront à 18,4 M€ en 2012. Sachant qu’en 2010, avec le transfert du centre nautique dans le giron de la CALB, elles ont bénéficié d’une baisse d’environ 1 M€. A périmètre constant, elles voisineront donc en 2012 avec les 19,4 M€. Soit +45%. Que celles et ceux qui ont vu leur salaire augmenter de +45% sur la même période lèvent la main ! Ca ne devrait pas faire beaucoup de monde …

 

Il n’est pas non plus inutile de rappeler que durant tout ce temps, le recours à la sous-traitance du privé, ainsi que les privatisations, sont allées bon train. La dernière en date étant celle de l’éclairage public, intervenu début 2011. Voila qui aurait donc du amené les dépenses de personnel à baisser. Eh bien non ! Elles ont augmenté. Et elles vont continuer à le faire. Il n’y aurait pas comme un hic là des fois ?

 

On ne saurait terminer sur ce chapitre sans attirer votre attention sur le point évoqué page 5 du rapport de présentation du budget. On y apprend que les dépenses de personnel de 2012 vont représenter 51,25% des dépenses de fonctionnement. Quelle surprise ! Dans son discours lors des réunions de quartiers, le maire affirmait qu’elles représentaient 70% des dépenses de fonctionnement de la ville. De deux choses l’une : soit Dord ne maitrise absolument pas le budget de la ville dont il est maire, soit il n’hésite pas à raconter n’importe quoi pour servir son discours et ses intérêts. A vous de choisir …

 

 

VOUS REPRENDREZ BIEN UN PEU DE SUBVENTIONS ?

L’office du tourisme et du thermalisme (OTT) voit une nouvelle fois sa dotation augmenter. En 2012, elle passera la barre des 3,3 M€. Sans que l’emploi réel fait de ces millions ne soit clairement explicité. Pas plus aux élus qu’à la population. Les magistrats de la chambre régionale des comptes, qui ont déjà demandé à la mairie de revoir sa copie en la matière, en seront pour leur frais. Malgré l’engagement pris par la municipalité, c’est toujours la transparence zéro sur le sujet. Et ne parlons même pas du fait qu’une fois de plus, l’OTT va équilibrer ses comptes grâce aux subsides versés par la mairie. Ce qui est parfaitement interdit. Là encore, les magistrats de la CRC l’ont déjà fait remarquer. Et ont déjà demandé que cette situation cesse. Mais si les élus se mettent à suivre les directives de la CRC, où va-t-on !?

 

 

 

LE MOT DE LA FIN

Autre assemblée, autre budget. La région Rhône-Alpes, dirigée par une majorité de gauche, a elle aussi examiné son budget fin 2011. Là non plus, pas de surprise : budget adopté par la majorité, et rejeté par l’opposition. Où siège Sylvie Cochet, adjointe UMP au maire d’Aix les Bains. Explication de l’élue tresservienne ; « face à la gravité de la crise économique, nous pensions que l’exécutif régional prendrait la mesure du contexte et proposerait enfin pour 2012 un budget mesuré ». Ce qui, pour elle, n’est pas le cas. La secrétaire départementale de l’UMP semble porter un regard assez subjectif sur les budgets qu’elle est appelée à voter. Forcément bien à Aix où elle est dans la majorité. Et forcément mauvais à la région, où elle siège dans l’opposition.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

visiteur 11/01/2012 11:51


et oh le salaire de Nicolas il a bien augmenté de plus de 45% !

Aix Hebdo 11/01/2012 16:08



Oh la la, quel mauvais esprit !


lui c'est pas pareil, ses 172% d'augmentation, il en avait besoin tout de suite dès le début de son mandat. Parce qu'il prévoyait déjà que bientôt il aurait une chanteuse aphone à entretenir !



Aix Hebdo en mode pause

L'équipe d'Aix Hebdo s'offre une pause sabbatique. En attendant notre retour en ligne, nous vous invitons à suivre l'actualité locale sur ces deux sites (cliquez sur les images pour accéder aux sites).

LogoAJ  LogoAI