Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 07:45

SierrozMars2012Intro.jpgDieu qu’elle est triste cette promenade du Sierroz ! Certes, la petite pluie qui tombe sur Aix les Bains en ce dimanche 19 mars y est un peu pour quelque chose. Mais juste un peu. Ce qui fait que cette promenade est triste, c’est son abandon. Et pourtant …

 

Où l’on voit une fois de plus que les promesses des politiques n’engagent que ceux qui les écoutent

Et pourtant, cela fait maintenant près de six ans que Dord et Casanova ont annoncé en chœur que « la promenade du Sierroz sera refaite dès cet automne, car elle en a bien besoin ». C’était lors du conseil municipal du 4 octobre 2006. Les lecteurs qui auraient un doute sur la véracité de nos propos pourront les vérifier en réécoutant les débats sur le site d’Aix Avenir. 4 octobre 2006, 19 mars 2012. 1993 jours séparent ces deux dates. 1993 jours pendant lesquels aucun réaménagement de cette promenade du Sierroz, entre les tours de Lafin et le Pont Rouge, n’a été entrepris. 1993 jours pendant lesquels les riverains, fort de la promesse faite en 2006 et souvent réitérée, se sont étonnés de ne rien voir venir. Puis se sont impatientés, voire exaspérés pour certains. Et n’ont finalement obtenu que cette réponse : ce n’est pas qu’on ne voudrait pas, mais comprenons-nous braves gens, c’est que ça coûterait cher de refaire les berges du Sierroz.

 

 

Trop cher, et pourtant …

Et pourtant le projet de réaménagement de ce secteur ne date pas d’aujourd’hui. A sa naissance, il était même porté par l’ancêtre de la CALB, la CCLB. Conjointement avec la ville d’Aix les Bains.

 

Et pourtant, depuis 2006, la CCLB puis la CALB et/ou la ville d’Aix les Bains ont dépensé des millions d’euros dans d’autres projets. Quelques exemples en vrac. Des WC à 360.000 euros et un chemin à 800.000 euros du côté de Mémard. Dans le même secteur, la « mise en charme » (sic) de la place Edouard Herriot pour 1 M€. Dont plus de 300.000 euros juste pour déplacer un kiosque de quelques mètres. Un peu plus haut, 3 M€ pour renaturer (sic) le sommet du Revard. On peut aussi citer des projets en cours comme la création d’un nouveau port à barques sur le Tillet pour 5 M€. Ou encore la fameuse, et fumeuse histoire du rachat et de la reconstruction du restaurant de la Chambotte, pour 2,5 M€.

 

Plus à proximité que quartier de Lafin, on peut aussi retenir le récent aménagement paysagé d’un simple terre-plein central le long de l’avenue Franklin Roosevelt. Aménagement qui n’a pas du rien coûter non plus. Sans parler de ce curieux choix de l’absence de l’eau pour symboliser une ville d’eau (lire par ailleurs Aix ville d’eau ou … ex ville d’eau).

 

 

Bref, pour jouer les marioles au Revard, les zozos à Mémard, les guignols au Grand Port, ou encore les clowns blancs du côté du Tiller, il y a du monde. Mais pour tenir une promesse faite en 2006 aux habitants d’un quartier populaire, là il n’y a plus personne. Et vous savez pourquoi ? Parce que cette promenade, même une fois refaite, si tant est qu’elle le soit un jour, personne ne le verra. On veut dire personne d’autre que les habitants du quartier. Et vous l’aurez compris depuis le temps (ou alors c’est à désespérer de vos capacités intellectuelles), Aix les Bains à la sauce Dord c’est la ville du tape à l’œil, du clinquant, du bling-bling. Située trop à l’écart du centre ville et des bords du lac, la promenade du Sierroz dans le quartier de Lafin n’intéresse pas la municipalité.

 

 

PromenadeSierroz-1  SierrozMars2012.jpg

A gauche une photo prise en mai 2010. A droite une photo prise en mars 2012.

Hormis la végétation plus verte, saison oblige, vous voyez une différence ?

Partager cet article
Repost0

commentaires

V
<br /> Pour ce qui est de JJ Rousseau il me semble que c'est le trois centième anniversaire de sa naissance en 1712.<br />
Répondre
L
<br /> Bravo,  je vous approuve totalement. C'est par là que je me terre. Laissez-moi vous dire combien j'aime ce chemin rustique déserté par la foule imbécile qui n'aime que les espaces aménagés à<br /> coups de milliers d'euros,bétonnés ripolinnés,commercialisés .... Bien sûr  ce chemin a besoin d'être un peu aplani, sécurisé mais dites aux aménageurs éventuels d'y aller mollo et de<br /> préserver le caractère naturel de ce chemin. en ce cent cinquantème anniversaire de ROUSSEAU, invitez-les à relire et à s'inspirer des "rêveries d'un promeneur solitaire" Pas besoin de milliers<br /> d'€ pour rendre ce chemin le long des berges ....vagabond.<br />
Répondre
A
<br /> <br /> Bien d'accord. Ce chemin n'a nul besoin d'une renaturation (sic) qui n'est en fait rien d'autre qu'une artificialisation, comme on a pu le voir au Revard pour ne prendre qu'un seul exemple.<br /> Hélas, il est à craindre que la promenade du Sierroz ne soit sous peu renaturée (re-sic) à grand renfort de ... bitume. Pourquoi ? Parce que la CALB refuse toujours de rendre cyclable son futur<br /> chemin entre Mémard et la Pointe de l'Ardre. Au grand dam des cyclotouristes. Alors pour calmer ces derniers, Dord devrait leur concéder le goudronnage, aussi inutile que superflu, de cette<br /> partie des berges du Sierroz.<br /> <br /> <br /> <br />