Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juillet 2010 5 09 /07 /juillet /2010 07:44

Le récent rapport rendu par la Chambre Régionale des Comptes sur la gestion de la ville d’Aix les Bains de 2003 à 2007 à déjà fait couler pas mal d’encre. Il y a d’abord « l’avant-première » organisée par Dord pour « sa » presse locale, une semaine avant l’examen du rapport par le conseil municipal. Avant-première qui a débouché sur plusieurs articles dans les journaux locaux, reprenant tous en chœur les belles paroles servies par Dord et Cie à l’occasion de cette conférence de presse.

Une semaine après le conseil, ce sont cette fois les élus d’opposition qui ont confié à la presse leur vision des choses. Thibaut Guigue d’un côté, et les élus d’Aix Avenir de l’autre. En principe, vous devriez trouver les échos de ces conférences dans vos journaux de la semaine.

La presse électronique a bien évidemment également évoqué le sujet. Pour ce qui nous concerne, nous sommes restés un peu en retrait, attendant que le rapport soit disponible sur le site de la CRC, afin que chacun puisse en prendre connaissance. C’est chose faite depuis hier.

Le rapport est à télécharger (et à lire) en cliquant ici. Ne pas oublier non plus de télécharger, en cliquant ici, les réponses apportées par Dord. Evoquant les articles du Dauphiné Libéré qui retranscrivaient la lecture très personnelle faite du rapport par Dord, le Journal d’Aix les Bains parlait de « journalisme romancé ». Lorsque l’on met en parallèle le texte du rapport de la CRC et les réponses que Dord a faites, on voit qu’on n’est plus dans le style littéraire du journalisme romancé : on est carrément en pleine politique-fiction !


Car bien souvent, il ne s’agit pas de réponses, mais de remarques au travers desquelles le maire prête à la CRC des propos qu’elle n’a pas tenus, ou des intentions qu’elle n’a pas eues.

 

Couchez-vous moins bête ce soir : prenez le temps de cette lecture instructive, à condition de prendre le temps nécessaire, et de ne pas hésiter à relire plusieurs fois les mêmes éléments pour bien en saisir tout le sens parfois un peu caché.

Partager cet article

Repost0

commentaires