Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 07:45

Avertissement : cette revue de presse ne se prétend ni exhaustive, ni objective. Elle prétend juste vous aider à poser un autre regard sur l'actualité locale. Si vous voulez vous faire votre propre opinion, achetez les journaux cités, et lisez-les. Sans oublier de consulter également les sites d'information en ligne sur internet. La biodiversité sied aussi à l'information.

 

 

HebdoDesSavoie05jan2012.jpg

L’Hebdo des Savoie du 5 janvier

Aix les Bains morne plaine ? Pas grand-chose à se mettre sous le dent dans l’Hebdo des Savoie du 5 janvier. Un inventaire des évènements du « tourisme d’affaires » à Aix les Bains tout au long de l’année. Surprise, dans cet inventaire du « tourisme d’affaires » on compte un salon de la voyance (grand public), une compétition d’aérobic, un championnat d’échecs, un festival du scrabble ou encore un salon des gourmandises, lui aussi grand public. Sans oublier le salon Nymphéa, lui aussi ouvert au grand public, et donc sans grand rapport avec un quelconque tourisme d'affaires. Ou comment racler les fonds de tiroir pour faire croire à l’extraordinaire essor du tourisme d’affaires à Aix les Bains.

 

A lire aussi une interview de Michel Frugier, touriste adjoint ou adjoint au tourisme, c’est comme vous voulez. Où l’on n’apprend pas grand-chose de nouveau quand au développement touristique de la ville. A signaler quand même qu’à la question « qu’apporte le label de ville touristique à Aix les Bains ? », Michel Frugier se garde bien de préciser qu’il permet aux élus rémunérés de bénéficier d’une majoration de 25% de leurs indemnités. Majoration qui n’est qu’optionnelle, mais que bien évidemment ils ne se sont pas refusée. Charité bien ordonnée (avec l'argent des autres) commence toujours par soi-même.

 

Et puis il y a la traditionnelle « grande interview » de Dord en personne. Qui y fait preuve d’un don certain de divination en prédisant que l’année 2012 sera … très politique. Tu parles, Charles ! Petite surprise quand même au détour de l’interview. Dord y lâche (par erreur ?) en substance que « notre pays est aujourd’hui dans l’impasse ». Ah bon ? Mais quels sont donc les moules à gaufres qui président à la destinée de ce pays pour l’avoir ainsi conduit dans une impasse ?! A retenir enfin ce vrai faux suspens savamment entretenu par le député Dord à propos de sa candidature aux prochaines législatives. Après avoir clairement dit que oui, il se représenterait (interview de D.Dord dans l’Essor Savoyard du 14 avril 2011), Dord a ensuite dit qu’il annoncerait sa décision avant la fin de l’année. Avant de dire que finalement ce serait pour fin janvier. Le voila qui maintenant parle d’attendre la fin de la session parlementaire en cours, et donc la fin février. Quel suspens aussi artificiel qu’insoutenable. Voila près de 20 ans que l’intéressé tire ses revenus de la politique dans laquelle il a fait carrière. A 52 ans, sans réelle expérience dans le milieu de l’entreprise, que pourrait-il faire d’autre que de continuer dans la même voie ? Oui bon, d'accord, il se trouvera toujours un ami politique resté aux affaires pour lui confier un quelconque poste de chargé de mission. Mais dame, ça paie quand même vachement moins bien que député-maire !

 

Sur ce dernier sujet, vous pouvez lire ou relire ce précédent article.

 

 

EssorSavoyard05jan2012.jpgL'Essor Savoyard du 5 janvier

Actualité locale tout aussi maigre dans l'autre hebdo papier aixois. Ca commence par une pleine page de vœux présentés par les élus. Des vœux très classiques et institutionnels du côté du maire et de ses adjoints. Plus engagés, et plus sociaux du côté des élus d’Aix Avenir. Plutôt surprenants du côté de Thibaut Guigue qui dit espérer « qu’aux indignations de kermesse on préférera l’engagement politique ». Une phrase bien mystérieuse que n’éclaire pas sa déclaration suivante : « L’ouvrier ne s’indigne pas contre sa condition, il veut la changer ». Pourquoi, parce qu’être ouvrier, c’est une condition indigne ? Un élu sort cependant du lot. Avec des vœux fidèles au ton à la fois persifleur et pertinent qu’on lui connait. Hervé Boileau souhaite ainsi, entre autres, que la crise s’installe à Aix les Bains afin que le moins possible de constructions se fasse sur les bords du lac. Mais aussi que 2012 soit une année de changement politique. Afin que notre maire ne devienne jamais ministre !

 

A lire aussi un article sur le conseil des sages. Au détour duquel on apprend que deux bibliothèques annexes devraient voir le jour à Marlioz et Lafin en 2012. Espérons qu’elles auront plus de chance que la médiathèque promise par Dord et son équipe en mars 2008, et reléguée aux oubliettes moins de 6 mois plus tard. Dans cet article, il est également rappelé les deux conditions requises pour faire partie du conseil des sages. Tout d’abord, habiter la ville. Ensuite, ne plus exercer d’activité professionnelle, ni de mandat électif. Marrant non ? Pour faire partie d’un conseil qui n’a qu’un rôle consultatif, il est impératif d’habiter la ville et de ne rien faire d’autre que d'y siéger. En revanche, pour faire partie du conseil municipal, et même occuper ses plus hautes fonctions, aucune obligation de ce genre. Dominique Dord, qui n’a jamais habité Aix les Bains, tout comme Sylvie Cochet, en savent tous deux quelque chose. D’autant plus que, non contents de ne pas habiter la ville où ils sont élus, ils cumulent en plus les mandats. Député et maire pour l’un, adjointe et conseillère régionale pour l’autre. C’est stupéfiant comme les politiques savent imposer aux autres des règles qu’ils ne veulent surtout pas voir appliquées à eux-mêmes.

 

Le journal revient également sur des incivilités dont ont été victimes de jeunes patineurs venus passer un bon moment sur la patinoire temporaire installée square Alfred Bouchet. Ah, qu’on aimerait que la rédaction de ce journal s’attarde également sur une autre incivilité : celle qui consiste, en tant que député mais aussi à titre privé, à utiliser une voiture de fonction payée par les seuls contribuables de la ville d’Aix les Bains. La justice aura peut-être à se prononcer un jour sur ces faits. En attendant, moralement parlant, le verdict est sans appel : c’est honteux. Surtout de la part d’un député qui, comme tous ses collègues, perçoit chaque mois, en sus de ses autres indemnités, une indemnité dite représentative de frais de mandat. Destinée à lui permettre de faire face aux diverses dépenses liées à l’exercice de son mandat. Dont les dépenses liées aux déplacements. Se faire payer par la collectivité aixoise des déplacements pour lesquels il perçoit par ailleurs une indemnité substantielle, ce n’est vraiment pas moral du tout. Dernière précision : cette indemnité se monte actuellement à 6.412 euros par mois. Sans que le député n’ait besoin de présenter le moindre justificatif1. Tout en sachant que tous les frais de déplacement du député entre sa circonscription et Paris, mais aussi de tous ses déplacements à Paris, sont pris en charge par ailleurs par l’assemblée.

 

 

1 Amis salariés, essayez donc de présenter tous les mois à votre patron une note de frais de 6.412 euros sans le moindre justificatif. Que le premier qui arrive à se la faire rembourser nous tienne au courant !

Partager cet article

Repost 0
Published by Aix Hebdo - dans Infos en vrac
commenter cet article

commentaires

gael 09/01/2012 15:23


Pour l'instant le cochon est dans le maïs et  qui est le maïs on se le demande, mais j'espére que la jument n'a pas encore tourné le dos au foin.

Aix Hebdo 09/01/2012 19:55



Pas mieux, comme dirait un vaillant candidat des chiffres et des lettres.



gael 09/01/2012 12:01


Dans l'Hebdo des Savoie D. Dord lache une autre information qui ne vous aura sans doute pas échappé; c'est le nom de son successeur Renaud Beretti.


Mais pas en 2014, il faudra qu'il attende 2020 au minimum, et d'ici là de l'eau aura coulé sous les ponts et les mouches auront sans doute changé d'âne.


"L'intérêt
d'être conseiller territorial et après-demain maire, permet ...."


Les
élections territoriale ayent lieu en 2014 cela veut dire qu'il ne sera pas maire avant 2020 au minimum car après-demain cela peut etre encore plus loin.





http://images.jedessine.com/_uploads/_tiny_galerie/20100101/xamch_xd2ss_123gifs001_ne.gif

Aix Hebdo 09/01/2012 13:28



Les mouches auront peut-être changé d'âne. Ou alors la cabane sera peut-être tombée sur le chien.



Aix Hebdo en mode pause

L'équipe d'Aix Hebdo s'offre une pause sabbatique. En attendant notre retour en ligne, nous vous invitons à suivre l'actualité locale sur ces deux sites (cliquez sur les images pour accéder aux sites).

LogoAJ  LogoAI