Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 07:45

« Je suis confiant pour l’avenir. Le thermalisme aixois va rebondir. Tous les ingrédients sont en place. Le personnel a une excellente réputation. L’outil thermal est l’un des plus performants d’Europe. Le nouveau statut de l’établissement [transformé en EPIC - NDLR] lui permet enfin d’émerger en termes de promotion. Le bien-être a pris son essor. L’investissement thermal continue. 2007 ou 2008 sera l’année du rebond ».

Pari2007.jpgMais qui a bien pu dire ça et quand ? Allez, on ne vous fait pas lambiner plus longtemps. Et puis, de toute façon, vous avez sûrement déjà la réponse. En tout cas pour le « qui ». Et oui, c’est bien Dominique Dord l’auteur de ces propos. C’était en mai 2007, dans son petit livre bleu intitulé, allez savoir pourquoi, « le pari courageux de Dominique Dord ».

En 2007 donc, tous les ingrédients étaient en place pour permettre aux thermes nationaux d’Aix les Bains de rebondir. Des personnels qui excellent dans leur travail. Un établissement parmi les plus performants d’Europe. Un statut d’établissement public industriel et commercial (EPIC) qui permet aux thermes de lutter à armes égales avec la concurrence … etc.

Alors on se demande bien pourquoi fin 2009 les personnels expérimentés qui excellaient dans leur travail ont été mis à la porte comme des malpropres pour être remplacés par des petites mains inexpérimentées. On aimerait aussi connaitre les critères tangibles et objectifs sur lesquels Dord se basait pour classer les thermes d’Aix parmi les établissements les plus performants d’Europe. Et puis on se demande pourquoi avoir privatisé les thermes fin 2009, si en 2007 le statut d’EPIC était un des éléments moteurs de leur futur rebond. Autant d’interrogations auxquelles Dord ne fournira bien évidemment jamais de réponse. Pas grave, on commence à avoir l’habitude. Et comme dit l’adage, qui ne dit mot consent.

Quant au rebond promis par Dord pour 2007 ou 2008, on l’attend toujours. A moins qu’il n’ait déjà eu lieu, mais pas dans le sens attendu. C’est un peu comme dans l’éducation nationale, quand on utilise un référentiel bondissant aléatoire (expression véridique pondue par on ne sait quel énarque, et désignant un simple ballon de rugby), on ne maitrise pas vraiment le rebond. Lequel peut donc aussi se faire vers le bas, comme ce fut le cas pour les thermes en 2007, en 2008 et en 2009.

« 2007 ou 2008 sera l’année du rebond ». Encore une affirmation péremptoire de Dord qui ressemble à s’y méprendre à une prédiction de Madame Soleil. Peut-être un dommage collatéral du salon de la voyance qui se tient chaque année à Aix les Bains. A 15.000 euros l’abonnement mensuel, les aixois devrait pouvoir trouver des voyants aux tarifs moins exorbitants !

 


Partager cet article
Repost0

commentaires

F
<br /> <br /> A propos de la valeur dordienne des thermes Chevalley, il convient de rappeler que les collectivités locales ( Ville,Département,Région) ont apporté 15 millions d'euros que l'Etat a empochés sans<br /> vergogne. Ville d'Aix:40 millions de francs, Département 30 millions, Région 30 millions de francs, sans compter ce que le Ministère de la Sante et les Thermes ont apporté soit 160 millions de<br /> francs soit un total général de 4O millions d'euros, qui ne vaudraient aujourd'hui, selon notre grand spécialiste de l'immobilier, M.Dord,que 1 million d'euros ou au maximun 4 millions d'euros!<br /> Chapeau.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre