Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 07:45

15% de hausse de la fréquentation thermale en 2 ans. Ce chiffre qui demande encore à être confirmé (les chiffres 2011 ne sont pas définitivement arrêtés) s’affiche un peu partout en ville. Pour un peu la municipalité nous le chanterait sur fond d’alléluia. Si on ne peut bien évidemment que se réjouir de cette hausse de fréquentation, il ne faut pas pour autant oublier la réalité qui se cache derrière. Et que d’aucuns, Dord en tête, essaient de masquer autant que faire se peut.

 

La réalité, c’est que même si ces 15% en 2 ans se confirment, la fréquentation annuelle de 2011 sera encore bien loin des 37.000 curistes de l’année 2000, avant l’ère Dord. Voila donc une hausse qui cache en fait une grosse baisse. La réalité, c’est qu’en 10 ans de « renouveau du thermalisme » conduit par Dord, la ville aura laissé de côté plus de 100.000 curistes. Et 150 M€ dont l’économie locale n’aura pas vu la couleur. La réalité, c’est que les 40.000 curistes promis par Dord en 2001 ne sont jamais venus. La réalité, c’est que les anciens thermes ont définitivement fermés leurs portes, malgré les dizaines de millions d’euros investis par les collectivités publiques, et qui profitent aujourd’hui à Valvital qui occupe gratuitement les lieux. La réalité, c’est que les thermes Chevalley, les sources thermales, et tout un tas d’autres choses appartenant à la collectivité, et dont la valeur globale dépasse les 50 M€ ont été bradés à Valvital pour 3 seulement M€. La réalité, c’est que le député-maire d’Aix les Bains, qui se vante d’avoir des appuis aux plus hauts niveaux de l’Etat, a été incapable d’empêcher cette gabegie. Pire, il se félicite même des choix qui ont été faits ! Se féliciterait-il avec le même enthousiasme s’il cédait ses biens personnels pour moins que le 15ème de leur valeur ? On en doute.

 

Mais le pire, c’est sans doute que cette hausse sur 2 années consécutives vient démontrer que la privatisation des thermes était parfaitement inutile. Que l’établissement pouvait redresser la barre sans « l’aide » du privé. Ce fut le cas en 2010. Ce fut aussi le cas en 2011, Valvital n’étant propriétaire que depuis février et s’étant contentée de poursuivre la politique mise en place l’année précédente, avec les mêmes outils, les mêmes services, et la même équipe dirigeante.

 

Alors oui, on peut se réjouir de la fréquentation qui repart à la hausse. Mais non, on ne peut pas se féliciter des choix qui ont été faits. Et sûrement pas du choix de la privatisation. Inutile. Et qui n’apporte qu’une seule chose : permettre à des actionnaires privés d’empocher le jackpot et de venir dicter leur loi à Aix les Bains, en faisant comme bon leur semble, sans se soucier des intérêts des autres acteurs économiques du thermalisme de la ville (lire par ailleurs).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Aix Hebdo en mode pause

L'équipe d'Aix Hebdo s'offre une pause sabbatique. En attendant notre retour en ligne, nous vous invitons à suivre l'actualité locale sur ces deux sites (cliquez sur les images pour accéder aux sites).

LogoAJ  LogoAI