Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 07:44

Au plus creux de la vague, les défunts thermes publics d’Aix les Bains enregistraient un déficit annuel de l’ordre de 3 M€. Comment faire pour y remédier ? C’est à la fois simple et radical. En 2007, les thermes comptaient encore environ 600 salariés. 4 ans plus tard, ils ne sont plus que 250 à 300. Soit au mieux « seulement » 300 de moins. En imaginant que les 300 emplois supprimés aient tous été rémunérés au SMIC, l’économie réalisée chaque mois voisine avec les 575 K€. De quoi combler rapidement le déficit et redresser la barre.

 

Reste quand même une question : la fréquentation de 2011 devrait se hisser au niveau de celle de 2007. Soit grosso modo 27.000 curistes. Comment expliquer qu’il fallait 600 salariés pour s’occuper de 27.000 curistes en 2007, et qu’il en faut moitié moins en 2011 pour s’occuper du même nombre de personnes ? De trois choses l’une : soit Valvital fait subir une pression insoutenable à son personnel, soit le temps consacré aux curistes a été revu à la baisse, soit il y avait un gros (très gros) problème d’organisation et d’efficacité dans les défunts thermes publics. A moins que la réponse ne soit un mélange des trois.

 

 

LE MOT DE LA FIN

Quand on dit que la fréquentation de 2011 va se hisser au niveau de celle de 2007, ce n’est qu’une façon de parler. Certes, elle est en hausse par rapport à 2010. Mais elle est encore loin de la fréquentation de l’avant-Dord (35.000 curistes en 2000). Et surtout encore bien plus loin de la promesse des 40.000 curistes faire par Dord en 2001. Ces 40.000 curistes qui devaient arriver au plus tard en … 2005. Mais c’est bien connu, les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent. Ceux qui les font les oublient aussitôt.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Aix Hebdo en mode pause

L'équipe d'Aix Hebdo s'offre une pause sabbatique. En attendant notre retour en ligne, nous vous invitons à suivre l'actualité locale sur ces deux sites (cliquez sur les images pour accéder aux sites).

LogoAJ  LogoAI