Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 07:44

Avant d’en venir aux dernières révélations de Dord à propos des thermes d’Aix les Bains, prenons le temps d’un petit rappel de quelques unes de ses déclarations et promesses antérieures. Car ça ne fait jamais de mal de se remémorer le passé pour mieux éclairer le présent.


Souvenons-nous ainsi qu’en 2001 Dord nous promettait de faire venir 40.000 curistes par an dès 2005. Rappelons-nous qu’en 2005, Dord parlait d’une « fréquentation prometteuse » (lire par ailleurs Thermes : la nouvelle dynamique débouche sur une fréquentation prometteuse). Laquelle fréquentation ne promettait en réalité rien d’autre que la poursuite de la dégringolade, loin des 40.000 curistes promis 4 ans plus tôt. Gardons enfin à l’esprit qu’en 2008, Dord nous promettait un retour à l’équilibre financier avant 4 ans (donc avant 2012). On vous la fait volontairement courte, mais on aurait pu, entre autres, ajouter aussi la longue liste des fois où Dord nous a annoncé le retour à l’équilibre financier pour très bientôt.

Toutes ces déclarations passées ont plusieurs points communs. Au moins deux. Le premier, c’est qu’on n’a jamais vu venir les effets qu’elles annonçaient : fréquentation jamais repartie à la hausse, et déficit se creusant un peu plus chaque année. Le deuxième, c’est qu’à chaque fois Dord nous les assénait comme des vérités incontestables, alors qu’elles se sont toutes avérées être à des années-lumière de la réalité. C’est donc non sans une certaine surprise que nous avons lu les dernières révélations de Dord à propos des thermes (lire l’Hebdo des Savoie du 9 septembre). Aurait-il mis un peu d’eau (thermale) dans son vin (de grande messe médiatique) ? Il a en tout cas perdu de sa superbe. Et les belles promesses d’antan (en emporte le vent ?) cèdent désormais le pas à des déclarations d’une prudence digne des serpents de Jésus1. Jugez par vous-même. « Sur les thermes la situation est encore peut-être un peu fragile mais les décisions qui ont été prises sont en passe de porter leurs fruits2 ». Bon, le coup des fruits, Dord nous l’a déjà fait en 2005 (lire par ailleurs Thermes : la nouvelle dynamique débouche sur une fréquentation prometteuse). Pour le reste, on ne peut pas dire qu’il se mouille. La situation est peut-être un peu fragile, des décisions qui sont en passe de porter leurs fruits. Voila qui n’engage à pas grand-chose, et qui ne nous en apprend guère plus.

Mais la suite est encore mieux. « Apparemment, on serait peut-être cette année sur une augmentation de la clientèle ». Apparemment, peut-être, que de précautions linguistiques. Dord échaudé (par ses promesses passées et envolées) craint-il l’eau froide (même thermale) ? Il faut le croire, car il ajoute pour faire bonne mesure « Il serait aussi apparemment question d’une réduction très sensible du déficit ». Apparemment et peut-être sont à l’évidence les nouveaux mots à la mode dans la communication dordienne. Mots que la prudence, mère de sûreté, recommande de doubler de l’usage du conditionnel.

A la lecture des ces belles déclarations, l’ami Coluche n’aurait sans doute pas hésité à dire que quand on en sait aussi peu, on n’a qu’à fermer sa gueule ! Pour ce qui nous concerne, on se contentera de dire que ces propos plus que prudents établissent clairement que toutes les belles promesses passées de Dord à propos des thermes n'étaient que du vent. 

 




LE MOT DE LA FIN
D’après Dord, l’hypothétique augmentation de la clientèle qu’on verra peut-être cette année serait une première depuis 25 ans. Ah bon ? Ce n’est pas ce que dit la courbe de fréquentation publiée par l’Hebdo des Savoie (décidément un journal indispensable) en février 2007. On y voit clairement qu’en 1997 et en 1999, la fréquentation était repartie deux années de suite à la hausse (+2% chaque année). C’était il y a 12 ans. Mais c’est promis juré craché par Dord (la vérité si je mens !), on n’a pas vu d’augmentation de la clientèle aux thermes depuis 25 ans !

 




1 Matthieu 10.16
2 « leur fruit » au singulier dans l’article de l’Hebdo des Savoie. A la fois coquille savoureuse et lapsus révélateur !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Aix Hebdo en mode pause

L'équipe d'Aix Hebdo s'offre une pause sabbatique. En attendant notre retour en ligne, nous vous invitons à suivre l'actualité locale sur ces deux sites (cliquez sur les images pour accéder aux sites).

LogoAJ  LogoAI