Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 07:45

TNAB.jpgIl y a deux mois de cela, Dominique Dord et Philippe Plat s’étaient livrés à un joli numéro de duettistes. Nous chantant en chœur que 2010 allait marquer la première augmentation de fréquentation aux thermes d’Aix les Bains depuis un quart de siècle. Une chanson reprise à l’unisson par la presse locale, sans se poser de question.

 

Nous avions montré, chiffres et graphiques à l’appui (lire par ailleurs Non Monsieur Plat, en 2009 les thermes n’ont pas dépassé leur objectif de fréquentation !), qu’il n’en n’était rien, la précédente augmentation remontant à 1998, soit seulement 12 ans en arrière (à peine un huitième de siècle donc). A l’annonce des chiffres de la fréquentation de 2010, la presse écrite semble se montrer plus prudente. Dans un bref article mis en ligne sur internet, l’Essor Savoyard fait cette fois-ci mention de l’augmentation de 1998. Un peu de clairvoyance, dont en toute immodestie, on revendique la paternité.

 

Il n’en demeure pas moins que pour évoquer l’augmentation de 1998 à 1999, l’Essor Savoyard parle d’un très léger sursaut (sic). Dans le même temps, le journal qualifie l’augmentation 2009-2010 de spectaculaire (re-sic). Il est vrai que +8,75% (chiffre rapporté par l’Essor Savoyard), c’est un taux de croissance assez important. Surtout si on le compare aux quelques +3,34% de l’augmentation 1998-1999. Qualifier un taux de +8,75% de spectaculaire tout en qualifiant un taux de +3,34% de très léger sursaut, voila qui ne manque pas d’incohérence. Ah, cette volonté sans faille de toujours enjoliver la réalité de l’ère Dord tout en rabaissant le temps d’avant lui-même …

 

Et si on s’intéresse au volume de curistes plutôt qu’au taux, la comparaison est encore moins flatteuse. En gros +1.200 pour 1998-1999 et +2.100 pour 2009-2010 (toujours d’après les chiffres rapportés par la presse locale). Conclusion toute simple : un résultat spectaculaire n’est même pas deux fois supérieur à un très léger sursaut (en données corrigées des variations saisonnières mesurées sur l’échelle de Richter de Dord !

 

Allez, il ne reste plus que +52% de croissance à faire pour qu’enfin les 40.000 curistes annuels promis par Dord pour 2005 deviennent une réalité. Si les thermes réussissent l’exploit de maintenir dans les années à venir leur taux de croissance spectaculaire (re-re-re-sic) de 2010, ce devrait être chose faite en … 2018. On ne va tout de même pas chipoter pour treize malheureuses petites années de retard …

 

 

Le mot de la fin

On rappelle par ailleurs que la fréquentation de 2010, tout en hausse qu'elle soit par rapport à celle 2009, se trouve néanmoins être en recul par rapport à celle de l'année où Philippe Plat, l'actuel directeur, a pris ses fonctions. Le bilan de cet éminent personnage se solde donc pour l'instant par une perte sèche de l'ordre de 2.200 curistes depuis son entrée en fonction. Faut-il parler de baisse à la hausse, ou bien de redressement à la baisse ?

 

 

A lire bientôt : un retour sur la métamorphose thermale (encore et toujours sic) que nous promettait un certain Dominique D. en 2002. Parce qu'il est souvent intéressant de faire appel au passé (même récent) pour éclairer le présent.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Aix Hebdo en mode pause

L'équipe d'Aix Hebdo s'offre une pause sabbatique. En attendant notre retour en ligne, nous vous invitons à suivre l'actualité locale sur ces deux sites (cliquez sur les images pour accéder aux sites).

LogoAJ  LogoAI