Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 07:56

JournalMunicipalFevrier2010.jpgLe n°125 de février 2010 du journal municipal d’Aix les Bains reste fidèle à la « tradition ». A l’image des numéros précédents, il peine toujours autant à être véritablement un journal … d’information.

Alors que l’actualité aixoise de la fin d’année 2009 et du début d’année 2010 a été marquée par plusieurs grands sujets, un seul s’affiche dans les colonnes du journal municipal, qui consacre un « dossier » de trois pages au stationnement en centre ville.

Pour le reste, c’est motus et bouche cousue, silence radio sur toute la ligne.

Pas un seul mot sur la privatisation des thermes nationaux, pourtant effective depuis le 1er janvier 2010. Pas un mot non plus sur les résultats des thermes en 2009. Si le bilan comptable n’est certainement pas encore arrêté, il eut néanmoins été plus qu’intéressant d’avoir les chiffres de la fréquentation 2009. Lesquels sont connus depuis décembre.

Rien non plus sur le mouvement social qui a secoué AREVA ces dernières semaines, ni sur le rachat d’AREVA T&D (la branche implantée à Aix les Bains) par Alston et Schneider Electric.

Pas un mot non plus de la décision du tribunal administratif de Grenoble, annulant le versement à un promoteur immobilier privé de la subvention municipale de 300.000 euros, votée en 2005 par la précédente majorité, dans le cadre de l’opération de l’ilot Verlaine.

Encore et toujours rien sur le projet immobilier du boulevard Wilson, sur lequel il y aurait pourtant beaucoup à dire, et à propos duquel il aurait été intéressant que tous les aixois connaissent en détail les arguments des « pour » (une partie de la majorité aixoise) et des « contre » (les deux minorités et les élus Modem de la majorité).

C’est assez incroyable de voir de quelle façon ultra sélective l’information municipale est présente dans ce journal, pourtant financée entièrement par les aixois. Par tous les aixois. Une information qui non contente d’être sélective, est aussi très orientée, ne présentant qu’un seul et unique point de vue : celui de la majorité ! Bien curieuse façon d’être « au service de tous les aixois ».

La majorité en question se souviendra-t-elle un jour qu’elle n’est en réalité qu’une minorité ?
Rappelons-nous en effet qu’aux dernières élections, elle n’a recueilli les voix que de 36% des électeurs inscrits. Un score qui devrait inciter à la modestie, à l’humilité, et à une réelle ouverture de la communication municipale à l’ensemble des sensibilités et points de vue. Autant de vertus dont la « majorité » peut difficilement se parer.

Partager cet article
Repost0

commentaires