Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 07:46

SerraDelageDamonLundi 24 janvier, Christian Serra et Denise Delage-Damon, tous deux élus du groupe Aix Avenir au conseil municipal d’Aix les Bains, tenaient une conférence de presse de lancement de campagne, dans la froideur du hall des anciens thermes. Leur objectif est clair : emporter, pour la gauche, le canton d’Aix Centre en en délogeant le conseiller général sortant UMP, qui n’est autre que le maire de Tresserve. Ou, dit d’une autre façon, faire tomber Loiseau du nid …

 

Un objectif ambitieux qui risque de ne pas être facile à tenir. Sur ce canton, la multiplicité des candidats risque fort de brouiller les cartes et, au final, de faire le jeu de Jean-Claude Loiseau, grâce à la traditionnelle « prime au sortant ». Pour autant, rien n’est perdu d’avance non plus. D’autant que du côté gauche de l’échiquier politique, on ne trouve pour l’instant que deux candidatures. Celle d’Aix Avenir, et celle d’Europe Ecologie les Verts. Parti dont on n’a d’ailleurs pas encore très bien compris où il faut le situer. Mais dans le fond, faut-il impérativement situer un parti à droite, au centre ou à gauche ?

 

Vous trouverez ci-après l’intégralité du texte transmis par Christian Serra et Denise Delage-Damon suite à leur conférence de presse. On notera dans leurs projets pour le canton Aix Centre, un point qu’ils ont intitulé Aix « eco-station de ville » (maintien du camping et lien avec le Revard). En attendant de (peut-être) bousculer la donne politique sur la ville, nos deux candidats bousculent déjà sa géographie. Sauf erreur de notre part, le Revard n’est pas vraiment sur le canton d’Aix Centre. Qui plus est on ne voit pas pourquoi un lien avec le Revard (sic) ne devrait concerner que ce seul canton aixois. Quant au camping du Sierroz, il se trouve sur les bords du lac. Par vocation, puisque, comme le rappellent si bien le député-maire et son touriste adjoint son adjoint au tourisme, le lac est le principal atout touristique d’Aix les Bains (alors pourquoi diable vouloir raser le camping du Sierroz pour le transférer sur les hauteurs, loin du lac !?). Donc, à moins d’une récente et spectaculaire montée des eaux dont nous n’aurions pas eu vent, le camping du Sierroz n’est pas situé sur le canton d’Aix Centre, mais sur celui d’Aix Nord.

 

Et pour ce qui est de l’influence du conseil général de la Savoie sur le devenir du camping municipal d’Aix les Bains, elle nous semble pouvoir être mesurée par un chiffre donnant une idée assez précise du zéro. La même réflexion s’applique d’ailleurs tout autant à un autre des projets des candidats Aix Avenir pour le canton d’Aix Centre : mais que diable viendrait donc faire le conseil général de la Savoie dans la création entre Aix les Bains et Chambéry d’une régie intercommunale de l’eau ? Et si tant est qu’il ait quelque chose à y faire, pourquoi son rôle se limiterait-il au seul périmètre d’Aix Centre ?

 

 

 

Communiqué de Christian Serra et Denise Delage-Damon 


 

 

Présentation des candidats

Christian SERRA (Divers Gauche pas de carte politique), 42 ans, informaticien dans le secteur privé, et Denise DELAGE-DAMON (Parti Socialiste), 60 ans, jeune retraitée, ont en commun un engagement à Gauche de longue date et un investissement associatif très dense. Tous deux issus de l'équipe Aix Avenir, ils sont des élus municipaux dont la rigueur, l'ouverture d'esprit, la capacité de proposition et la présence sur le terrain sont reconnus de tous.

 

Christian Serra : « Le monde se change par petits bouts. Commençons par Aix et la Savoie !  Pour aller vers un développement plus vigoureux, plus juste et plus durable, l'Etat ou l'Europe ne suffiront pas. Certains défis nationaux ou planétaires ne seront relevés que si chaque territoire s'y engage par des actions locales, politiques mais aussi associatives ou individuelles. C'est tout le sens de ma candidature, et c'est l'intérêt de cette élection car le département dispose parfois de sérieux moyens d'action. »

 

Denise Delage-Damon : « Un esprit sportif, fidèle à ses engagements associatifs et une implication reconnue dans les commissions municipales » 

 

 

Contexte de la candidature

Sur notre territoire la pensée unique règne. A tous les échelons démocratiques que ce soit communal, CALB, Conseil Général, circonscription du député ou du sénateur, il est difficile de rendre audible que d’autres politiques sont possibles que celles proposées par la Droite qui sont en tous points fidèles aux politiques égoïste de l’UMP présidentielle. De plus certains cumulent les fonctions ce qui rend pratiquement impossible la possibilité de s’adresser à un autre échelon pour faire avancer une idée puisqu’on retrouve les mêmes interlocuteurs. C’est le cas de notre cher Trésorier-Président-Député-Maire !

 

Nous l’avons vécu en tant que conseiller municipal, on a des grosses difficultés à promouvoir d’autres alternatives : par exemple sur le canton d’Aix Centre, la SEM pour les Thermes en 2001, la rue de Genève en 2002, l’ilot Wilson de 2004, le pôle culturel sur l’ilot Victoria en 2009 etc… On peut aussi ajouter sur le canton d’Aix Nord, la ZAC des bords du lac en 2003. Pourtant nos projets trouvent de l’écho dans la population mais cela est ignoré par le pouvoir en place.

 

Au vu des derniers événements comme la perte de la maternité, la privatisation des Thermes …, nous avons le sentiment qu’Aix-les-Bains est la grande oubliée du département. Voire même une certaine « passivité » du Conseil Général face à l'effondrement des services publics locaux et d'Etat, dans toute la Savoie. C’est pourquoi Denise Delage-Damon et moi-même avons décidé d'apporter un peu de mixité politique sur le canton d’Aix Centre et convaincre les électeurs que d’autres politiques sont possibles pour une Savoie inventive, durable et solidaire.

 

Cette démarche que nous voulions communes avec toutes les forces de Gauche dès le premier tour n’a pas pu être réalisée pour des raisons de tactiques de partis. Nous le regrettons mais c’est le jeu de la démocratie. Néanmoins dès à présent notre candidature est soutenue par le PS, le PRG de Jean-Michel BAYLET et Christiane TAUBIRA localement présidé par Jean-Pierre BURDIN maire de Bassens, mais aussi par Thierry REPENTIN, sénateur de la Savoie, par le groupe Savoie Pour Tous (groupe des élus de gauche du Conseil Général), par Louis BESSON, ancien ministre et Jean-Paul CALLOUD, ancien député de la Savoie et ancien conseiller général d'Aix-les-Bains Sud.

Quant à l’association Aix Avenir, du fait que de nombreux sympathisants et adhérents sont engagés auprès d’autres structures politiques, a fait le choix de ne soutenir personne en particulier au premier tour mais appelle, au sein de cette Gauche large, à l'union au 2ème tour, pour bâtir une nouvelle majorité départementale.

 

Plateforme proposée que l’on peut retrouver et surtout abonder sur notre blog

http://aixcentre.canalblog.com

 

1) Développement des mixités : Pour émanciper, briser en amont les injustices sociales

-         Inter-générationnelle : promouvoir cette dimension dans les projets d’habitat, de transport, de culture, d’animation. Sur les défis du vieillissement nous sommes persuadés que le Conseil Général n’a pas pris la mesure.

-         Sociale : soutien au politique de création de logement social, au développement des tarifications (transport, culture, association, crèches …) basées sur les revenus, à l’amélioration des conditions de vie de handicapés. Lutte contre toutes les discriminations.

-         Educative : interventions dans les collèges pour former à la citoyenneté (brevet de secourisme, développement durable, droits et devoirs civiques …), soutien aux élèves en difficultés, rencontres avec des professionnels pour des projets éducatifs autour de monde de l’entreprise, du sport, de l’art.

-         Economique : développer les structures de l’économie sociale et solidaire, maintenir les services publics de proximité, soutenir la création d'activité, la formation et la consolidation d'emplois dans des domaines innovants et de services.

 

2) Promotion d’une politique raisonnée de l’écologie : En Savoie, les urgences écologiques méritent plus que 5% du budget départemental !

-         Entretenir la biodiversité de notre écosystème mais aussi dans les repas scolaires

-         Soutien à l’agriculture bio de proximité, à la filière bois, pour les filières courtes, au solaire (on va devoir encore une fois se substituer à l’état)

-         Gestion des déchets à la source avec moins d’emballage et en améliorant le recyclage

-         eau potable : interconnecter les réseaux dans une gestion publique de l’eau

-         Tourisme toute saison et pour le plus grand nombre protégeant les patrimoines en développant le concept d’écotourisme.

 

3) Gestion durable des politiques départementales : Gérer en pensant aux générations futures

-         Economie d’énergie : mise en place d’un plan énergétique départementale (collège, bâtiments public …), favoriser les transports moins polluants (co-voiturage, déplacements doux …) et continuer à améliorer l’offre de transports collectifs (tram-train)

-         Economie d’espace : favoriser la densification plutôt que le mitage

-         Economie financière : mise en place de critères (économiques, écologiques, sociaux) dans les appels d’offre, subventions aux collectivités, aux associations, aux entreprises, dans la définition des grands projets départementaux. Faire prévaloir des logiques de coopération entre les collectivités contre les logiques de mise en concurrence. (que ce soit au niveau départemental, régional et international)

 

4) Démocratie participative : Inciter les citoyens à être aussi des acteurs politiques

-         Modernisation du site Internet du Conseil Général. (son des débats, vidéo, interactivité avec les citoyens, possibilité de poser une question à l’assemblée départementale délibérante, Informations pragmatiques sur la pollution dans nos environnements (eaux, écoles, …))

-         Ouvrir un débat réaliste sur la fusion des deux départements avec référendum pour la décision finale afin d’éviter que cette fusion ne soit qu’une stratégie politicienne.

-         Préparer la réforme territoriale pour qu’elle ne se fasse pas au détriment des citoyens notamment avec moins de proximité, de représentativité, de compétences pour les collectivités

 

 

Projets concernant le canton Aix Centre

-         Crèches : aider à la création de places.

-         Les Thermes : pousser à une plus grande présence des collectivités (selon la décision de l’état)

-         L’Hôpital de proximité : notamment avec accueil de Jour et de nuit pour les malades d’Alzheimer, veiller à une offre de soin de qualité sur notre territoire (Chirurgie ? Maternité ?)

-         Tourisme : Aix « eco-station de ville » (maintien du camping et lien avec le Revard)

-         L’eau potable : régie intercommunale, en lien avec Chambéry

-         le Transport notamment la desserte scolaire

-         Expérimentation d’un conseil de canton

-         Agir autrement pour sortir de la crise

 

Déroulement de la Campagne

Site Web : http://aixcentre.canalblog.com

 

Contacts :

06 12 09 91 28

Aixlesbains.centre@gmail.com

 

Rencontres

Tous les samedis :

De 10h à 11h30 sur le marché

A 14h et à 16h dans le hall des Thermes en face de la Mairie

 

Nous distribuerons prochainement un document, Porte à Porte, rencontres avec les acteurs du canton

 

Nous avons prévu des réunions publiques dont la première serait le 3 mars à l’espace Sabaudia (en attente de confirmation de disponibilité de la salle)

 

Une élection se gagne si les électeurs vont voter !

Pour terminer nous appelons nos concitoyens de ne pas hésiter à abuser de notre démocratie. Au regard de l’actualité internationale comme en Tunisie et en Côté d’Ivoire où des luttes pour plus de démocratie sont engagées, nous devons tous être des citoyens exemplaires. C’est pourquoi le 20 et 27 mars nous appelons tous nos concitoyens à voter (vu le nombre de candidatures le choix est possible !).

 

Evidemment nous appelons à Gauche à voter massivement dès le premier tour car avec le nouveau code électoral pour qu’un candidat puisse se maintenir au deuxième tour il faut un nombre de voix au moins égal à 12,5 % du nombre des électeurs inscrits soit sur le canton d’Aix Centre 1500 voix.

Donc oui à la diversité de candidats à Gauche mais à condition que l’abstention soit minime et qu’au moins un des candidats de Gauche puisse se maintenir au 2ème tour !

 

Avec la progression des forces de Gauche que le canton (45% sur ce canton en 2004 et aux dernières élections régionales la Gauche est devant sur Aix-les-Bains), nous sommes persuadé que la victoire est possible autour d’un rassemblement au 2ème tour ! Nous serons les ouvriers de cette victoire de la Gauche !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

la marmotte aixoise 04/02/2011 08:45



sympa et bien vu. Comme dit ma copine, à vouloir tout brouter on attrape une indigestion.



Aix Hebdo en mode pause

L'équipe d'Aix Hebdo s'offre une pause sabbatique. En attendant notre retour en ligne, nous vous invitons à suivre l'actualité locale sur ces deux sites (cliquez sur les images pour accéder aux sites).

LogoAJ  LogoAI