Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 07:45

MirmandPrefet.jpgIl n’y a pas si longtemps, et pour la deuxième fois en peu de temps, la presse locale aixoise faisait ses gros titres sur les cambriolages en hausse. Et dressait par la même occasion le portrait d’une ville où, loin des discours rassurants des autorités (?), la délinquance est en augmentation. Par une étrange coïncidence, les rédactions des journaux locaux ont oublié de faire le rapprochement entre les chiffres aixois et ceux du département. Sans doute parce qu’en Savoie, le préfet Christophe Mirmand note « une amélioration sensible de la délinquance en 2011 ».

 

Ah c’est qu’ils auraient eu fière allure nos duettistes de la mairie, Dord et Beretti, si à la une des journaux aixois s’étaient étalés des titres comme « La délinquance baisse en Savoie mais augmente à Aix les Bains ». Dans la populace, on les aurait pris pour les Laurel et Hardy de la lutte contre la délinquance.

 

Allez, enfonçons un peu le clou. Pour le préfet, les chiffres sont bons. Et l’objectif fixé pour 2011 a été atteint, et même dépassé. Tout comme Dord et Beretti, dépassés eux aussi. Le préfet insiste par ailleurs sur l’efficacité des actions menées sur le terrain par les forces de l’ordre, qu’il s’agisse de la police ou de la gendarmerie. En clair, d’après Christophe Mirmand, c’est bien à la présence humaine que l’on doit ces bons résultats. Le préfet est en revanche plus circonspect en ce qui concerne la vidéosurveillance. « Elle semble faire effet » avance-t-il prudemment. Vu ses coûts élevés, comme l’ont fort bien souligné les magistrats de la Cour des Comptes dans leur rapport de 2011, il serait bien que la vidéosurveillance ne fasse pas que semblant.

 

Quoi qu’il en soit, les élus de la majorité municipale aixoise ne partagent pas les doutes du préfet sur la vidéosurveillance. Pas plus qu’ils n’accordent du crédit au rapport, pourtant fort bien argumenté, de la Cour des Comptes. Non, la vidéosurveillance va faire son apparition dans les rues du centre ville avant l’été. Le conseil municipal n’a pas encore été saisi de la question, mais c’est quand même déjà décidé. Il suffit de voir comment Beretti s’étale dans la presse locale sur le sujet. Ah que c’est beau la démocratie en action ! Surtout quand la démocratie en question s’appuie sur un rapport d’experts qui présentent la caractéristique d’être à la fois des conseillers des collectivités et … des installateurs de systèmes de vidéosurveillance.

 

 

LE MOT DE LA FIN

Et pendant ce temps-là, le tribunal de grande instance (TGI) de Chambéry tenait son audience de rentrée solennelle. Pour Roland Esch, son président, 2011 a été une année difficile en raison du manque de personnel. Il cite notamment le chiffre de 1.599 affaires en souffrance à la fin de l’année 2011, faute de temps et de moyens, notamment humains pour les juger. Pour lui, les chiffres 2011 de la justice ne sont pas bons. Et il est inquiet pour 2012. Des inquiétudes partagées par le procureur chambérien. « Nous travaillons autant, mais nous jugeons plus » explique-t-il. Ce qui doit pouvoir se traduire par « nous consacrons moins de temps à chaque affaire ».

 

Que les deux magistrats chambériens se rassurent : si les tribunaux de la cité des Ducs sont saturés, ils n’ont qu’à renvoyer les affaires aux tribunaux aixois. Ah ben zut alors, ça ne va pas être possible, il n’y a plus de tribunal à Aix les Bains ! Ben, peut-être que Saint-Dominique pourrait rendre la justice sous un chêne de son parc pour pallier à cette carence ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Aix Hebdo en mode pause

L'équipe d'Aix Hebdo s'offre une pause sabbatique. En attendant notre retour en ligne, nous vous invitons à suivre l'actualité locale sur ces deux sites (cliquez sur les images pour accéder aux sites).

LogoAJ  LogoAI