Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2010 2 31 /08 /août /2010 07:46

HopitalDie.jpgUne lectrice aixoise en congés du côté de Luc en Diois nous a aimablement transmis la photo ci-contre, captée en bordure de la D306, quelque part dans le Val de Drôme. Le panneau artisanal fait allusion aux menaces qui pèsent sur la survie de l’hôpital de Die, situé à environ 35 kilomètres du dit panneau.

Si cet hôpital ferme ses portes, les habitants des villages environnants devront se rendre à Valence, située en moyenne à 100 kilomètres, soit trois fois plus loin.

Voila qui pourrait donner des idées au comité de défense de l’hôpital public d’Aix les Bains. On voit déjà d’ici le tableau sur les panneaux indicateurs du rond-point de l’hôpital. D’un côté une flèche indiquant « MATERNITE D’ANNECY 40 KM (PEAGE 2,90€) ». De l’autre une seconde flèche indiquant « MATERNITE DE CHAMBERY 18 KM (ATTENTION, BOUCHONS FREQUENTS !) ».

Avec pourquoi pas en mention complémentaire « les futures mamans sont priées de garder les jambes bien serrées jusqu’à leur arrivée à destination », ou bien encore « en cas d’urgence, n’appelez pas le député-maire, il n’y est pour rien ni personne ».

.

 

Pour ce qui est des remerciements, on laisse les membres du comité choisir les récipiendaires. Sarkozy, Bachelot, ou encore Dord. Mais apparemment, comme pour les thermes, celui qui fut conseiller général d’Aix Centre avant d’en devenir député en 1997 puis maire en 2001 est totalement étranger aux malheurs de ces deux établissements publics, dont il préside et vice-présidait pourtant les conseils d'administration.

 

 

 

Pour en savoir plus sur Die et son hôpital menacé, rendez-vous sur le site du Collectif de défense de l'hôpital de Die.

 

 

BON A SAVOIR : à la fin du premier semestre 2009, le comité de défense de l’hôpital de Die avait recueilli plus de 10.000 signatures pour sa pétition demandant le maintien de la maternité et de la chirurgie (voir par exemple ce tract). 10.000 signatures pour une ville qui compte à peu près 4.500 habitants (soit 6 fois moins qu’Aix les Bains). Voila qui révèle une bien belle mobilisation et qui laisse pas mal d’amertume en comparaison avec le silence d’une majorité d’aixois face au démantèlement systématique de leurs services publics.

On a les services publics qu’on mérite : si on ne se bat pas pour les maintenir, la « logique » économique du gouvernement UMP et de ses élus locaux les fait disparaitre ou les privatise. Eau potable, thermes, chirurgie, tribunal, maternité, à Aix les Bains la messe a déjà été dite plusieurs fois. A quand la suite ? Sans doute pour très bientôt : souvenons-nous qu’en 2009 Dord et sa majorité ont voté la privatisation de … l’éclairage public !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Aix Hebdo en mode pause

L'équipe d'Aix Hebdo s'offre une pause sabbatique. En attendant notre retour en ligne, nous vous invitons à suivre l'actualité locale sur ces deux sites (cliquez sur les images pour accéder aux sites).

LogoAJ  LogoAI